BLOG

06/01

ALCADEV, les Lumads à l’école

Depuis 2004, les adolescents des communautés indigènes de la municipalité de Lianga sur l'île de Mindano aux Phillipines ont accès à l'éducation secondaire, dispensée par le seul collège de la montagne : ALCADEV.  

Depuis que nous sommes ici, la qualité de vie des lumads est vraiment meilleure

ALCADEV : Alternative Learning Center for Agriculture and Development est un collège alternatif scolarisant plus de 110 adolescents habitants dans plus de 20 communautés différentes dans les montagnes de Mindanao. Le collège a été créé en 2004 avec l'aide de plusieurs associations, groupes religieux et ONG. Avant 2004, seul l'enseignement primaire était dispensé dans les communautés lumads. Les adolescents devaient marcher parfois plus de 20 kilomètres pour se rendre au premier collège municipal dans la ville en contrebas. De plus, peu de famille pouvaient se permettre financièrement d'envoyer leurs enfants au collège (coût du transport, hébergement, nourriture). La plupart des indigènes subissaient la discrimination des autres enfants et des professeurs par rapport à leur statut d'indigène "Les gens se moquent de nos habits, de nos bracelets et de notre language, c'est très difficile" (Jenale).

Aujourd'hui, ALCADEV permet aux adolescents de poursuivre leur scolarité jusqu'à la fin du secondaire. L'école est gratuite. Tous les enfants sont en internat et rentrent chez eux les week-ends. Les parents doivent seulement acheter le matériel scolaire aux enfants (stylo,cahier) et donner un pourcentage de leurs récoltes pour subvenir aux besoins alimentaires.

L'enseignement se compose de deux parties: une partie “classique“ avec des matières comme l'histoire, les mathématiques, les sciences. Une partie “technique” axée sur la pratique de l'agriculture (les lumads vivent principalement de la culture et de l'élevage d'animaux). Les enfants apprennent à cultiver les différents légumes qui poussent dans les montagnes, à fabriquer des engrais biologiques, à s'occuper des animaux. "Le but est qu'ils intègrent ces pratiques et qu'ils les appliquent ensuite chez eux le week-end. IIs peuvent ainsi montrer des choses nouvelles à leurs parents" (Joey ,agriculteur chez ALCADEV).

L'école est basée sur la culture indigène. Quasiment tout les professeurs sont issus des communautés. Ils enseignent également la culture des lumads, les danses, les chants, l’artisanat, afin que les traditions se perpétuent.

L'équipe des agriculteurs de l'école donne également des formations dans les communautés indigènes des environs. Ces formations portent sur l'agriculture, l'élevage des animaux, la fabrication d'engrais, etc… “ Le but est vraiment que les communautés se développent d'elles-mêmes. Depuis que nous sommes ici, la qualité de vie des lumads est vraiment meilleure“ (Maricres, Directrice d ALCADEV).

2565 views