Blogposts

jeu, 07/11/2013

Il y a trois ou quatre semaines environ, je me suis inscrite sur internet pour participer à la récolte de signatures pour le Yasuní.
Fin octobre, je suis donc invitée à Guayaquil pour une formation d’une demi journée afin de commencer ce travail.
Dans cette première partie, j’essaye de résumer la situation du Yasuní: de quoi parle-t-on, et quel est le débat actuel autour de ce parc qui ébranle l’Équateur? (le texte s'inspire largement du "Manual Yasunizador" de l'organisation YASUNIDOS, qui organise les formations pour la ´récolte de signatures)
La deuxième partie parlera de ma récolte de signatures: pourquoi faire et comment? Ce texte parlera des difficultés de ce travail.

mer, 23/10/2013

Le mouvement pour la santé implanté en Équateur travaille beaucoup sur les questions environnementales: la lutte contre l’exploitation minière et pétrolière. En fouillant dans les archives de l’équipe ComunicandoNOS du Movimiento para la salud de los pueblos, j’ai trouvé des histoires émouvantes de communautés entières qui se mobilisent pour défendre leurs traditions et de leurs environnement. J’aimerais vous présenter en quelques lignes ce à quoi ils doivent faire face. J’espère, dans les semaines qui suivent, pouvoir m’attarder sur un ou l’autre des événements qui ont marqué cette lutte entre 2005 et aujourd’hui.

jeu, 17/10/2013

Après à peine 10 jours en Équateur, voici déjà venu le temps d’accueillir les délégations internationales pour la rencontre « Buen Vivir y Salud ». 

jeu, 10/10/2013

En réaction à un post sur notre page Facebook, Paul Muntini commente de manière critique...

mar, 08/10/2013

Deux éducateurs, Hugo et Lut, sont pour le moment en visite chez Étoile du Sud, notre partenaire à Kinshasa, pour mettre sur pied une formation pour jeunes moniteurs. Cette visite répond au souhait de notre partenaire de rajeunir son fonctionnement. Et cela se fait avec enthousiasme. Lisez ci-dessous leur premier rapport.

ven, 27/09/2013

Ce n'est pas la première fois que je viens en Équateur, et à chaque fois j'ai ce sentiment de joie et de tranquilité.

Cette fois-ci cependant j'y vais pour travailler, et dans une ville que je connais à peine: Cuenca. Donc, le jour qui suit mon aterrissage, je prends le bus direction cette petite ville du sud du pays, perchée dans la cordillière des Andes, à quatre heures de voyage de Guayaquil. Cuenca est reconnue pour sa tranquilité et sa sureté; pour son dynamisme et pour la quantité de gringos qui y passent. Beaucoup aussi s'y installent, ce qui a pour conséquence une augmentation des prix dans tous les secteurs.

jeu, 26/09/2013

Le boulot peut être chouette, parfois. Par exemple, quand on peut prendre rendez-vous avec deux jolies étudiantes palestiniennes. C’est ce que j’appelle joindre l’utile à l’agréable.

Pages

171294 views