Blogposts

mar, 12/02/2013

Après une de mes consultations, je me retrouve sur la terrasse d’Al Qods avec Samar, une de mes bénévoles préférées du centre culturel. Nous parlons de Bab-Al-Shams, le camp d’opposition qui a été construit il y a quelques semaines par des Palestiniens, à E1 près de Jérusalem, en protestation contre l’occupation et la construction de nouvelles colonies. Après seulement une journée, le camp est évacué par la police car s’il y a bien une chose que les Israéliens craignent :

sam, 09/02/2013

Attention, coup de gueule !

dim, 03/02/2013

Hier matin, une femme de 36 ans de Beit Hanoun, prénommée Shifa, rentrait toute tremblante et hors d’haleine dans ma salle de consultation. Elle me raconte une longue histoire et je fais tout mon possible pour suivre ses propos. Quand la jeune femme en pleurs cherche des papiers froissés dans son sac à main, l’infirmière Aya me regarde bizarrement. Shifa, après maintes visites chez divers médecins, a compris qu’elle a une tumeur. L’un lui dit qu’elle doit être opérée, un autre lui pronostique que la tumeur reviendrait à chaque fois. Ils sont tous d’accord que ce n’est pas dangereux, mais Shifa ne les croit pas. Les médecins ne divulguent pas toujours leurs informations.

ven, 01/02/2013

Vous avez sans doute tous vu cette carte qui montre le monde de nuit et la lumière sur chaque partie du monde. Fortement éclairé en Europe et aux USA, l’Afrique centrale elle reste désespérément sombre. Nous européen, avons oublié à quel point la nuit peut-être noire. Ici au Congo, par une nuit sans lune, on ne voit rien (mais vraiment rien du tout!). Comme en plus, on a de l’électricité quelques heures par jour, une nuit sans lune ressemble à une nuit d'encre.

jeu, 31/01/2013

Voila, j'y suis. Je suis au Congo....

mar, 29/01/2013

Le beau temps est revenu depuis la terrible tempête, qui a heureusement causé moins d’inondations chez nous qu'en Cisjordanie. La mer se repose calmement et des petits nuages s'accrochent dans un ciel bleu azur. La lumière du soleil est très éblouissant ici. Déjà l'année passée lors de mon mini voyage à Jérusalem cela m’avait interpellé lorsque je me trouvais à Tel Aviv. Je croyais que c'était à cause de la réverbération dans la mer des énormes immeubles blancs, mais 80 km plus au sud à Gaza le soleil éblouit tout autant. La région est fait pour être un petit paradis au bord de la méditerranée, avec ses collines fertiles à l'intérieur des terres. En se promenant dans le camp de Jabayla surpeuplé, cela devient presque ironique de voir les rayons clairs du soleil illuminer l'énorme saleté dans les ruelles étroites.

lun, 28/01/2013

Nouvelle manifestation pour la paix et l’obtention d’une justice sociale dans le Cauca

Pages

171507 views