08/09/12

Rassemblement pour la Paix en RD Congo - 8 septembre 2012

Pour une condamnation de l’agression par le Conseil de sécurité des Nations Unies

Depuis fin mars 2012, le Congo subit une nouvelle tentative de guerre d'agression du gouvernement rwandais sous le couvert du mouvement dit M23. Cette agression du Rwanda n'est pas nouvelle puisque, depuis 14 ans maintenant, le Congo fait l'objet de plusieurs guerres d'agression, menées par les gouvernements rwandais et ougandais.

C’est en violation complète du droit international que le Rwanda agresse en toute impunité le Congo en utilisant le viol comme arme de guerre.

Nous ne pouvons rester indifférents à cette agression dont les premières victimes sont les populations qui subissent des crimes atroces et vivent dans une extrême souffrance sous le regard et l’immobilisme de la MONUSCO.

La communauté internationale est toujours complaisant avec le Président Rwandais, Paul kagame. En 2010, alors qu’il était « élu » avec 94% des voix en ayant muselé l’opposition rwandaise, l’Union Européenne déclarait que « Ces élections constituent une étape importante du processus entrepris par le Rwanda sur la voie de la démocratie pluraliste et du développement ».

Nous savons que l’objectif de ces multiples guerres d’agression est clairement économique. Tant le Rwanda que l’Occident et les multinationales convoitent les richesses du Kivu. Avec ces guerres, Ils tentent de déposséder le Congo d’une partie de son territoire en créant le déplacement massif de la population, en provoquant la terreur et en assassinant. Ils veulent également empêcher le Congo de se redresser et de devenir une puissance forte et indépendante en plein milieu de l'Afrique.

En 2008, nous dénoncions cette agression en manifestant devant l’ambassade rwandaise pour protester « contre le gouvernement rwandais et son Président Paul Kagame, le parrain incontestable de Nkunda mais aussi de Bosco Ntaganda, criminel de guerre recherché par le Tribunal International de la Haye et chef d’état-major de Nkunda ».

A ce jour, la Belgique n'a pas condamné l’agression du Rwanda. Selon le Ministre des affaires étrangères, Didier Reynders « le Rwanda doit démontrer qu'il est une partie de la solution ».

Quant aux Etats-Unis qui ont soutenu Kagame pendant 14 ans, ils soufflent le chaud et le froid. Ils disent à Kinshasa qu’ils soutiennent la RDC dans la défense de son territoire. Au même moment à Kigali, la famille d’Hillary Clinton, secrétaire d’Etat, se fait photographier avec Kagame apparaissant comme des grands amis et l’ambassadeur américain explique que des propos de certains officiels américains ont été « mal compris par les médias ».

Pour défendre le pays et le respect de sa souveraineté, le 31 juillet 2012, des milliers de personnes ont manifesté pacifiquement dans toute l'étendue du Congo en scandant «  non à la balkanisation du Congo ».

Depuis Bruxelles, nous voulons montrer notre solidarité et appelons au rassemblement dans la dignité et dans le respect des victimes de ces guerres.

Nous demandons au gouvernement belge et à l’Union européenne :

  • de reconnaître et condamner l’agression du Congo depuis 1998 par le gouvernement rwandais sous le couvert de mouvements comme le RCD, le CNDP et le M23 comme en attestent les rapports des experts de l’ONU ;
  • de mettre fin immédiatement et totalement à sa coopération militaire avec le Rwanda ;
  • de geler les avoirs en Europe du Président rwandais, Paul Kagame, de ses proches, du Ministre de la défense, James Kabarebe et des autres hauts responsables rwandais cités dans les rapports de l’ONU ;

Nous demandons plus particulièrement au gouvernement belge :

  • de plaider au sein des Nations Unies l’adoption d’une résolution par le Conseil de Sécurité condamnant l’agression du Congo depuis 1998 par le gouvernement rwandais et exigeant le retrait immédiat et définitif du mouvement M23 et de tous les militaires rwandais en RDC ;
  • de rappeler en consultation à Bruxelles l’ambassadeur belge à Kigali dans l’attente de l’arrêt total de l’agression ;
  • de convoquer l’ambassadeur rwandais à Bruxelles en vue de lui faire part de la condamnation par la Belgique de l’agression ;

6 Millions de morts, il est temps d’agir fermement et immédiatement !

Pour la paix et l'unité du Congo

Pour le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Congo

Non à la balkanisation du Congo

Stop aux viols des femmes et aux pillages des richesses du Congo

A l’initiative de : AMUKA et Médecine pour le Tiers Monde.
Contacts : amukaasbl@hotmail.com ou danny@vivasalud.be
Voir site : http://www.afrikaansplatform.be/amuka/?page_id=2 ou https://fr.vivasalud.be/
Signataires : UJAMAA, intal (www.intal.be), Vrede vzw (www.vrede.be), asbl. Mwinda kitoko, asbl. Chehupo Tolikya, asbl. Jambo, asbl La Piscine d’Activité, Namna concept, IVCA vrouwen netwerken, asbl. Corwabel, asbl-sisawan, Comac.

6762 views