Actualités

01 Avril 2010
Au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), le cadre multilatéral de la libéralisation du commerce, la libéralisation avancée du commerce international bute de plus en plus sur la résistance des pays en développement. C’est pourquoi depuis quelques années, l’UE se tourne vers des accords de libre-échange bilatéraux : entre deux pays ou régions de pays. Ceux-ci permettent à l’UE de remettre sur la table des exigences que les pays en développement étaient parvenus à bloquer à l’OMC.
01 Avril 2010
La Déclaration universelle des droits de l’homme stipule que chacun a droit à la santé. Le droit à la santé ne comprend pas seulement les soins de santé, mais également les éléments déterminants pour une bonne santé, comme l’accès à l’eau propre et aux installations sanitaires, à un logement décent, à l’alimentation, etc. Tous ces aspects sont fortement influencés par les accords de libre-échange.
Photo by Sairen42 on Wikimedia Commons CC BY-SA 3.0 (http://en.wikipedia.org/wiki/File:No-al-TLC.JPG)
01 Avril 2010
Selon l’Organisation mondiale de la santé, dans les pays en développement, 25 à 66 pour cent des dépenses liées aux soins de santé vont à des médicaments. Le prix des médicaments représente donc un facteur crucial du budget santé et est donc déterminant pour le niveau des soins de santé.
01 Avril 2010
Avec la Plate-forme d'action santé et solidarité, dans laquelle M3M participe au groupe de travail «Nord-Sud», nous explorons depuis deux ans l'impact des accords européens de libre-échange sur le droit à la santé dans le Sud. Grâce à la recherche, le lobbying et des actions de rue nous faisons pression sur le gouvernement belge, en tant que membre de l'Union Européenne, afin d'assurer que le droit à la santé passe avant les intérêts économiques.

Pages

232037 views