Advocates for Community Health | Philippines

travaille principalement autour de la malaria et d'autres maladies tropicales. Celles-ci sont encore très présentes dans les campagnes aux Philippines.

L'histoire d'une communauté et des problèmes auxquels ils doivent faire face et comment, ensemble, ils cherchent une solution.

Les animateurs d'Advocates for Community Health vont de village en village et forment des travailleurs de la santé dans des villages éloignés. Ces bénévoles suivent des formations de quelques jours, basées sur les besoins sanitaires de la communauté. A côté de la prévention, ces travailleurs apprennent également à identifier les symptômes de ces maladies. Les villageois apprennent à travailler avec un microscope afin qu'ils puissent analyser eux-mêmes les échantillons de sang.  Ils apprennent ainsi à détecter rapidement ces maladies et à réagir.

Advocates for Community Health a également un programme de santé mentale. Ils organisent des consultations locales. Les causes des traumatismes que connaissent les habitants diverses: il y a la violence (sexuelle) faite à l'encontre des femmes, la répression des militaires qui patrouillent, les conséquences des déménagements forcés suite à la confiscation des terres par de grands propriétaires terriens ou des entreprises.

Advocates for Community Health from G3W M3M on Vimeo.

Nelly témoigne

Le témoignage de Nelly va plus loin que le seul fait d'avoir suivi une formation sur la malaria. Son histoire est l'histoire d'une communauté et des problèmes auxquels ils doivent faire face et comment, ensemble, ils cherchent une solution.

« La formation malaria m'a beaucoup aidée. J'ai appris que la malaria n'était pas contractée en buvant de l'eau de la rivière et que toutes les personnes qui tremblent ne souffrent pas de malaria. Je sais maintenant que faire brûler des feuilles de margousier éloignent les moustiques. J'ai également planté des graines de margousier et maintenant je peux les partager avec d'autres."

Beaucoup plus que lutter contre la malaria

Grâce à ce programme, nous avons également appris à réaliser des cartes. Maintenant nous savons où se trouvent les endroits dangereux, quels sont les enfants malnutris, là où il n'y a aps de toilettes. Grâce à ça, nous pouvons systématiser notre travail, et nous pouvonsdéterminer des zones ou les bénévoles doivent se rendre en priorité. Nous avons également planté de nouveaux légumes et le fait que d'autres habitants s'y soient mis également nous aide à améliorer notre santé en mangeant de manière variée. Nous avons également planté des herbes médicinales, ainsi nous pouvons faire nous-mêmes du sirop contre la toux et des pommades cicatrisantes.

Je n'étais pas très active au sein de mon village avant, mais depuis que j'ai suivi une formation d'Advocates for Community Health, je me sens plus concernée. Je sens que nous pouvons prendre les choses en mains et cela m'encourage de savoir que, pas à pas, nous pourrons aller de l'avant."

15164 views