23/02/19

Week-end de formation intal 2019 : de l'indigation à la mobilisation

Envie de vous immerger tout un week-end dans des thèmes d’actualité internationale ? Bloquez alors les 23 et 24 février 2019 dans votre agenda pour le week-end annuel de formation d’intal. Voici vous trouverez les informations sur les sujets que nous allons traiter, les orateurs ainsi que le lien pour l’inscription

Plongeons-nous ensemble dans certains thèmes d’actualité internationale et voyons comment nous pouvons convertir notre mécontentement en engagement. 

Inscrivez-vous ici.

Quand ? Samedi 23 et dimanche 24 février 2019

Où ? GC De Kriekelaar, Rue Gallait 86, 1030 Schaarbeek - (facilement accessible en transports en commun – gare de Bruxelles-Nord et métro Botanique)

Pour qui ? Tout le monde est le bienvenu

Langue ? Les sessions seront données en FR et en NL

Prix ? 25 euros pour les non-membres- 22 euros pour les membres intal (repas, logement et matériel inclus)
Logement: Possibilité uniquement sur demande.

PROGRAMME :

SAMEDI 23 FÉVRIER

9h-9h45 : accueil et café

10h-12h30 (session A ou B au choix):

Coopération au développement, véritable coopération ou instrument du néocolonialisme ? 
Nourrir le monde ? L’image de la coopération au développement fut durant des décennies celle d’un chevalier blanc qui offre par compassion une part de sa fortune aux pauvres. Les temps changeant et en dépit des bonnes intentions, le secteur de la coopération au développement est depuis peu continuellement sous le feu des critiques. Selon certaines d’entre elles, elle est ‘une goutte dans un océan’. Selon d’autres, elle est au ‘service du néocolonialisme’. Dans cette formation, nous retracerons l’évolution des ONG humanitaires et des institutions internationales. Nous porterons également un regard sur la manière dont les mouvements du Sud s’organisent au-delà de la simple aide. Avec André Crespin (ngo Viva Salud).

Le rôle des médias et les fake news
Les mass médias peuvent-ils être neutres et objectifs s’ils sont un outil de propagande des détenteurs du pouvoir ? Depuis l’élection de Trump, les fake news constituent un sujet brûlant. Elles sont cependant aussi utilisées pour réduire au silence les dissidents. Peut-on faire confiance aux médias et ce phénomène est-il vraiment si nouveau ? Les fake news ne sont-elles pas utilisées depuis longtemps par les gens de pouvoir pour tromper le peuple ? Et comment cela s’est-il modifié avec la montée des médias sociaux ? avec Anne Morelli (historien, auteur et prof. ULB).

12h30-14h: pause midi

14h – 17h30 (session A ou B au choix):

L'Arabie saoudite, un allié confortable ?
En octobre 2018, un journaliste saoudien disparaissait mystérieusement au consulat d'Arabie saoudite d'Istanbul. Un corps en morceau, affaire classée ? L’Arabie saoudite fait du Yémen sa cours de récréation. Aucune honte à leur vendre des armes de guerre pour le faire ? L'Arabie Saoudite semble être un allié de choix pour les grandes puissances du monde mais pour quelles raisons ? Qu'est-ce qui rend l'Arabie saoudite si fréquentable ? Quels sont les exemples de résistance ? Nous tenterons de répondre à ces questions à travers cette formation. avec Samuel Legros (plaidoyer politique de la CNAPD).

Enorme et invisble : les réfugiés palestiniens et leur combat pour l’existence
Les Palestiniens sont le plus grand groupe de réfugiés du monde, avec près de 5,4 millions de personnes. Presque un tiers des réfugiés palestiniens répertoriés vivent dans des camps de réfugiés reconnus en Jordanie, au Liban, en Syrie et dans les territoires palestiniens. Plus de 70 ans après la guerre israélienne, leur ‘droit au retour’ demeure valable, mais est quotidiennement nié par Israël et ses alliés. Dans cette formation, nous analyserons l’histoire, irons à la rencontre de Palestiniens et découvrirons comment des Palestiniens se lèvent pour exister via la culture. avec intal Palestine.

18h: repas de soir

DIMANCHE 24 FÉVRIER

9h-9h45 : accueil et café

10h-12h30 (session A ou B au choix):

System change, not climate change 
Début décembre 2018, nous étions près de 75000 dans la rue. Comment les mouvements du Sud jugent-ils l’accord issu du 24e sommet sur le climat, ainsi que le manque d’action de nos décideurs politiques ? Quel est l’état actuel du climat ? Un petit pays comme Cuba, qui risque de disparaître en tant qu’île, a un plan climatique ambitieux. Qu’y trouve-t-on ? Et que doit faire la Belgique pour arriver à un tel plan ? avec Alexia Fouarge (ong Viva Salud).

Des armes nucléaires pour se défendre ? 
Durant l’automne 2019, les armes nucléaires B-61 de Kleine Brogel seront modernisées. Cela s’insère dans le vaste plan de modernisation prévu par la politique de défense américaine. Les têtes nucléaires seront envoyées aux USA et reviendront vers notre pays sous la forme de bombes atomiques plus petites, plus modernes et pouvant être plus rapidement lancées. Que fait cette base militaire US dans notre pays ? Quelles implications pour la politique de défense belge, et pourquoi hébergerions-nous ces têtes nucléaires ?

12h30-14h: pause midi

14h – 17h30 (session A ou B au choix):

La nouvelle droite et le rôle des mouvement de résistance
Jair Bolsonaro a été élu au Brésil. Il a promis aux activistes de gauche le bannissement ou la prison bien avant d’arriver au pouvoir. Aux Philippines, Rodrigo Duterte mène une véritable chasse aux activistes et à la population pauvre avec sa ‘war on drugs’. Comment se fait-il que la droite et l’extrême-droite se développent ainsi ? Quelle résistance peut-on organiser pour leur faire face ? avec Andrea Cotrena (intal Amérique Latine)

Extractivisme, dette écologique et exploitation des peuples : les visages de l'impérialisme 
Depuis le cas de la RDC, nous vous invitons à une réflexion plus large sur l’action des multinationales des pays riches dans les pays pauvres et leur impact sur les écosystèmes, sur les conditions de vie des peuples et sur leurs possibilités de jouir d’une véritable souveraineté. Pays extrêmement riche en minerais et au centre de nombreux enjeux géopolitiques depuis plus d’un siècle, la RDC incarne à travers ses énormes défis tout ce que l’impérialisme et le capitalisme peuvent faire de mal à la terre - dont le fonctionnement est désormais définitivement dérèglé - et aux peuples - qui ne cessent de subir le poids de la misère, du chaos et des guerres au profit d’une oligarchie de plus en plus riche. avec Christian Lukenge (intal Congo) et la collaboration du CADTM.

Les inscriptions sont ouvertes : Inscrivez-vous ici
Ce week-end de formation est organisé en collaboration avec Viva Salud, et avec le soutien de la VGC.

785 views