BLOG

24/07

Arrêtez le génocide!

Message de solidarité des Health Work Committees avec leurs collègues à Gaza

Les photos diffusées depuis Shijaiya, où le génocide a été commis, ont bouleversé tous ceux qui les ont vues, sans parler des corps éparpillés dans le sol, qui devaient encore être évacués.

Les habitants innocents de la bande de Gaza font face à un génocide terrifiant commis par les forces d'occupation israéliennes. Ce génocide a des répercussions sur les nourrissons, les enfants, les personnes handicapées et les femmes partout dans la bande de Gaza. Les victimes du génocide se montent à plus de 500 martyrs et 3.000 blessés. Sans compter la destruction de tous les moyens de subsistance et de centaines de maisons. Il en a résulté que 150.000 Palestiniens ont été déplacés de leurs foyers et sont devenus sans-abri. Les déplacés ont dû partir sans autre choix que de prendre place dans les écoles de l'UNRWA pour fuir la brutalité de la guerre. Tout cela tandis que le système de soins de santé de la bande de Gaza ne peut plus répondre aux besoins grandissants des blessés, à cause du manque de médicaments et d'équipement médical couplé aux coupures d'électricité et d'eau. Cette situation est alarmante car elle annonce le désastre humanitaire à venir. Tout cela tandis que le soi-disant monde civilisé reste muet et s'abstient de prendre quelque mesure que ce soit pour arrêter cet abominable génocide. Au lieu de cela, beaucoup de pays occidentaux soutiennent Israël dans son invasion des territoires palestiniens.

Dans leur guerre ouverte contre les Palestiniens, les forces d'occupation israéliennes n'ont tenu compte d'aucune loi internationale, puisqu'elles ont utilisé toutes sortes d'armes, y compris des armes interdites à l'échelle internationale. Malgré tout cela, le monde reste muet, et les organisations humanitaires et internationales aussi.

Les photos diffusées depuis Shijaiya, où le génocide a été commis, ont bouleversé tous ceux qui les ont vues, sans parler des corps éparpillés dans le sol, qui devaient encore être évacués.

Il est important de réaffirmer que tous les habitants de Gaza sont une cible pour les forces d'occupation israéliennes et leur arsenal, y compris les nourrissons, les femmes, les enfants, les équipes médicales et les journalistes. Des statistiques basées sur des données collectées à Gaza même révèlent que 50% des victimes de la guerre sont des écoliers. Cela pose la question de savoir pourquoi le monde reste muet sans condamner l'invasion de la bande de Gaza? A présent, se taire devrait revenir à être complice du crime.

Les Health Work Committees appellent:

  1. À l'importance de mettre fin au génocide dans la bande de Gaza immédiatement et sans délai.

  2. L'Autorité palestinienne à entamer des poursuites judiciaires devant les tribunaux et les organismes internationaux afin de traduire les criminels sionistes en justice.

  3. La Ligue arabe, les pays arabes et leurs gouvernements, les nations arabes à pourvoir d'urgence à la sécurité des Palestiniens, victimes de l'occupation.

  4. L'appréciation de toutes formes d'initiatives locales et internationales en faveur du boycott de l'occupation et la mise en œuvre de ces initiatives visant à éviter de financer les armes utilisées pour tuer les Palestiniens.

  5. Tous les Palestiniens, y compris en Cisjordanie, en zone 1948 et la diaspora, à participer à des manifestations de solidarité pour le peuple de la bande de Gaza.

  6. L'importance de l'unité nationale entre les Palestiniens face au génocide.

 

7036 views