BLOG

18/09

De l'expérience à la connaissance : une action-recherche participative

Quel lien y a-t-il entre l’occupation d'un hôpital en Colombie, un comité populaire de santé en RD du Congo et un mouvement sud-africain de patients défendant l'accès aux médicaments ? Pour apporter une réponse à cette question, Viva Salud a participé à une action-recherche de 4 ans menée par le Mouvement Populaire de la Santé (People's Health Movement), qui a aidé à comprendre comment rendre l'activisme plus efficace et comment construire un mouvement social global pour la santé pour tous.

A notre époque de globalisation néolibérale post-1980, les voies sociales et politiques menant à la Santé pour Tous sont de plus en plus déterminées par des pressions, des contraintes et des opportunités agissant tant au niveau global que sur le plan national et local. Une priorité fondamentale pour le mouvement en faveur de la Santé pour Tous est dès lors de développer la capacité à agir en tant que mouvement social global.”

Si tel est bien le cas, il est important de commencer à relier les différents combats locaux aux processus globaux. Autrement dit, nous devons nous poser cette question : quel est le lien entre l'occupation d'un hôpital en Colombie, un comité populaire de santé en RD du Congo et un mouvement sud-africain de patients défendant l'accès au traitement contre le sida ? Comment ces différents combats peuvent-ils se rassembler pour former un mouvement social qui puisse avoir un impact sur les “causes des causes” d'une mauvaise santé ?

C'est précisément cette question qui est à la base de l'existence même du Mouvement Populaire pour la Santé (PHM – People Health Movement en anglais), un réseau global de réseaux dont Viva Salud est membre. Pour répondre à cette question, le PHM construit ses connaissances et expériences à partir de ses actions quotidiennes – dans différents pays ainsi qu'au niveau international. Néanmoins, en 2014, nous avons estimé qu'un exercice plus structuré nous aiderait à mieux comprendre comment consolider notre pratique activiste et nous avons dès lors lancé une action-recherche participative de 4 ans. Cette approche de la recherche met l'accent sur ce que l'on fait et sur la façon dont on le fait (comment on organise une campagne, comment on défend ses idées et engage de nouveaux activistes, etc.), et donc les points de vue et expériences des activistes sont au centre du processus.

En tant qu’employée chez Viva Salud, j'ai eu l'occasion de participer à l'action-recherche, en organisant des ateliers avec des groupes et mouvements locaux impliqués dans le combat pour la Santé pour Tous, tant en RD du Congo (avec nos partenaires Etoile du Sud et Codic) qu'en Italie. J'ai été impressionnée par la richesse des différentes expériences de combat dans plusieurs domaines liés à la santé (environnement, souveraineté alimentaire, droits humains, etc.) et par la possibilité de connection qu'offre l'action-recherche. Les cycles d'action et de réflexion collective nous ont aidés à partager nos expériences sur la façon dont nous nous organisons pour agir et pour arriver à une vision commune de ce qui est efficace dans ce contexte.

Outre la RD du Congo et l'Italie, quatre autres pays étaient également impliqués dans cette action-recherche (Brésil, Colombie, Inde et Afrique du Sud) ; la grande richesse et la diversité des données collectées nous ont permis d'aller au-delà de ce qui fonctionne dans un contexte spécifique et d'identifier des principes quant à la façon de rendre plus efficace la pratique activiste.

Comme il nous semblait important de partager notre expérience également dans un contexte académique, nous avons rédigé un article sous le titre de “Methodological challenges in researching activism in action: civil society engagement towards health for all” (en FR: Défis méthodologiques liés à la recherche sur l’activisme en action: engagement de la société civile en faveur de la santé pour tous), qui a été récemment publié dans le journal académique international Critical Public Health.

N’hésitez pas à lire cet articile si cela vous intéresse de savoir comment fonctionne un mouvement social global en faveur de la Santé pour Tous et comment il peut gagner en efficacité. L'article sera particulièrement utile pour ceux et celles qui sont déjà des activistes engagés et qui souhaitent s'inspirer de la manière d'apprendre de façon structuelle à partir de leur pratique.

 

 

Chiara

Si vous souhaitez lire l'intégralité de l'article, vous pouvez me contacter via chiara@vivasalud.be. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'action-recherche, le rapport final est disponible librement sur https://phmovement.org/cse4hfa/.

2150 views