BLOG

21/10

Lettre de la Plate-Forme Justice Climatique aux ministres fédéraux et régionaux

Voici la lettre de la Plate-forme Justice Climatique, dont M3M fait partie, adressée aux ministres régionaux et fédéraux qui représenteront la Belgique au Conseil Européen des 23 et 24 octobre où la politique énergétique et climatique européenne des 10 prochaines années sera décidée.

Concerne – Conseil européen des 23 et 24 octobre : Paquet énergie-climat 2030.

Monsieur le Premier Ministre,
Messieurs les Ministres-Présidents,
Monsieur le Vice-Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs les Ministres,

Les 23 et 24 octobre prochain, vos collègues et vous-même déciderez de la politique énergétique et climatique des 10 prochaines années, des décisions dont l’importance ne peut être sous-estimée. Comme l’a exprimé le Président Obama lors du récent Sommet spécial sur le climat de Ban Ki Moon: “Nous sommes la première génération qui ressent les conséquences des changements climatiques, et la dernière qui peut encore y réagir”. C’est à vous de décider, maintenant. Une décennie supplémentaire rendrait impossible l’atteinte de l’objectif auquel notre pays s’est engagé : limiter le réchauffement de l’atmosphère à maximum 2°C.

En tant qu’organisations et syndicats qui représentent des millions de citoyens, nous vous demandons d’adopter trois objectifs contraignants et dont les actions serenforcent mutuellement : réduction des émissions, efficacité énergétique et énergies renouvelables. Nous estimons que les objectifs actuellement proposés dans le projet de conclusions du Conseil sont trop faibles. Ils ne permettront pas de rallier les autres pays pour la conclusion d’un accord mondial pour le climat suffisamment ambitieux en 2015.

Par ailleurs, ces objectifs climatiques minent les perspectives d’amélioration de bien-être, de création d’emplois, de sécurité énergétique, et d’amélioration de la qualité de l’air en Europe. Nous espérons que vous pourrez vous appuyer sur la position belge existante pour améliorer les conclusions du Conseil, c’est-à-dire :

- Exiger l’option “plus de 40% de réduction des émissions d’ici 2030”, tout en prenant soin que le problème du surplus des droits d’émissions dans l’ETS et le non-ETS soit résolu à temps, de telle sorte que le niveau d’ambition pour les objectifs 2030 ne soit pas sapé.
- Rendre contraignant l’objectif pour les énergies renouvelables et exiger que l’option « plus de 27% d’énergie renouvelable » reste ouverte, tout en prenant soin que les investissements dans les énergies renouvelables soient aussi testés quant à leur durabilité, par exemple pour tenir compte des émissions de gaz à effet de serre directes et indirectes de la biomasse.​
- Exiger l’option “plus de 30% d’efficacité énergétique d’ici 2030”, tout en prenant soin que l’objectif soit contraignant. L’Europe doit aussi adopter une politique complémentaire pour réaliser de façon accélérée les améliorations énergétiques dans le secteur du bâtiment et du transport.

Dans l’espoir de voir pris en compte ces éléments importants pour les générations actuelles et futures, nous vous souhaitons d’emblée un bon premier Conseil européen et vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs les Ministres, nos salutations distinguées.

Pour la Plateforme Justice Climatique,

Véronique Rigot, CNCD-11.11.11
Samuel Lietaer, 11.11.11

Organisations membres de la Plateforme Justice climatique: ADG, Associations21, Bond Beter Leefmilieu (BBL), Broederlijke Delen, CADTM, ACV-CSC, ACLVB-CGSLB, Entraide et Fraternité, ABVV-FGTB, FSTM, Greenpeace, Inter-environnement Wallonie (IEW), Climat et Justice sociale, Médecine pour le Tiers Monde, Oxfam-Solidarité, Oxfam Magasins du monde, Oxfam-Wereldwinkels, PROTOS, SLCD, SOS FAIM, Tourisme Autrement, Vredeseilanden, WWF.

6770 views