BLOG

09/12

Médecins condamnés au Bahreïn

Le régime du Bahrëin a condamné à des peines de prison des médecins et infirmières qui avaient soigné des manifestants lors de la révolte rudement réprimée en 2011.

La semaine passée le site de Physicians for Human Rights (PHR) a publié une nouvelle inquiétante: le régime du Bahrëin a condamné à des peines de prison les professionnels de la santé qui avaient soigné des manifestants lors de la révolte rudement réprimée en 2011. Il s'agit de 23 personnes au total, dont 12 médecins et de nombreuses infirmières. Le régime avait décreté alors que ceux qui s'opposaient à sa monarchie absolue n'auraient pas droit aux soins de santé! Sans doute à cause des intérêts liant nos gouvernements à la dynastie autoritaire, nos médias en parlent peu. Pourtant déjà en juillet 2011 Human Rights Watch s'inquiétait de la  "campagne d'arrestations de professionnels de la santé et de mauvais traitements infligés aux patients blessés" au Bahreïn. 

Le phénomène illustre bien la criminalisation des mouvements sociaux dénoncée par l'action Stop The Killings qui observe que cette répression "prend de nombreuses formes différentes. On connaît bien la pratique des assassinats mais il ne faut pas perdre de vue les disparitions, les arrestations arbitraires et toute autre forme d’intimidation qui font partie du même arsenal. Leur impact sur les mouvements sociaux est comparable : l’angoisse et l’intimidation dissuadent les gens à défendre leurs droits."

2937 views