BLOG

24/01

M3M rapproche Antoine d'Angel

Le hebdomadaire Solidaire a publié une première contribution de M3M à la rubrique Quoi de neuf docteur?

« Marc, toi qui en reviens, à quoi dois-je m'attendre au Congo ? Il y a quelque chose qui bouge, là-bas ? » me demande Antoine. Il prépare un stage de 3 mois en RDC et veut s'insérer dans une dynamique locale. Je comprends son inquiétude. Le Congo est généralement présenté comme un pays immobile où rien ne bouge. Comment lui dire en quelques mots toute la dynamique du pays ? Il faudrait que je lui présente Angel Mazandu, membre du Comité de Santé Populaire (CSP) de Mafuta Kizola, un quartier défavorisé de Kinshasa.

Le CSP de Mafuta Kizola réunit la population du quartier afin d'agir ensemble autour des problèmes de santé. Quand elle a été invitée d'y contribuer, Angel a d'abord hésité. Elle pensait qu'un petit comité ne pourrait pas changer grand chose et refusait de perdre son temps. Néanmoins, « après quelques mois, j'ai commencé à répondre timidement aux invitations aux réunions, un peu à contrecœur, et surtout parce que ça devenait un “dérangement” que les gens du CSP venaient à chaque fois à ma porte. »

Mais, confie-t-elle, « après des séances de formation pour des brigadiers sanitaires organisées dans notre quartier, j’ai commencé à me rendre compte de leur travail sur le terrain, surtout lorsqu’ils faisaient du porte-à-porte pour ramasser des ordures. Chaque matin, il y avait une personne qui criait afin d'inciter la population à nettoyer devant nos parcelles et tout autour de nos maisons pour éviter les maladies. Ceci a interpellé ma conscience, surtout parce que ces jeunes gens faisaient ce travail bénévolement. Ça commençait même à me gêner de ne pas nettoyer devant ma parcelle pendant que des jeunes brigadiers me le demandaient tous les jours. Depuis, c’est devenu mon souci quotidien. »

Après quelques mois, l'assainissement est en effet devenu l'habitude de tous ! Angel raconte avec orgueil que « voir mon quartier devenir propre m’a touchée et m’a permis de comprendre qu’avec la bonne volonté de quelques gens de la communauté, on peut arriver à changer la mentalité de tous. Grâce à cet assainissement quotidien, nous avons même réussi à réduire de manière remarquable le nombre de cas de malaria. C’est un pari gagné et ce résultat nous sert d’arme pour convaincre les autres à rejoindre le CSP. »

Des récoltes de déchets, des sessions d'information sur l'hygiène, ou l'organisation d'une petite manifestation pour exiger que les autorités fournissent de l'eau potable aux gens du quartier, voilà une belle dynamique locale à soutenir pour un jeune Belge!

 

Toutes les trois semaines, la rubrique « Quoi de neuf, docteur ? » de l'hebdomadaire Solidaire donne la parole à M3M. Nous republions cette contribution ici.

 

7017 views
M3M rapproche Antoine d'Angel | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.