BLOG

15/09

M3M renforce les mouvements populaires dans la lutte contre l'exploitation minière aux Philippines

Pendant que le gouvernement philippin essaye de restreindre les activités destructrices des compagnies minières, les autorités provinciales de Capiz (sur l'île de Panay) ont levé l'interdiction de l'exploitation minière à grande échelle dans la province. Les mouvements locaux sociaux ne sont pas du même avis et lancent une contre-offensive.

M3M se bat aux Philippines pour le renforcement du mouvement social qui puisse faire entendre la voix des opprimés!

La division Gabriela dans la ville de Capiz fait partie intégrante de l'alliance pour la protection de l'environnement à Capiz (CEPA), le fer de lance d'une campagne de mobilisation des habitants de Capiz. Cette campagne a pour but d'obliger le conseil provincial à annuler son ordonnance qui levait le moratoire interdisant les activités minières à grande échelle dans la province.

Le CEPA déplore que la province ne respecte pas ce moratoire : « La population s'oppose majoritairement à l'exploitation minière à grandes échelles depuis plus de 20 ans. Cette loi était le produit de plus de 5 ans de plaidoyer, de lobbying et de mobilisation sociale dans le but de préserver et de protéger l'environnement de la région de Capiz. Le moratoire pour l'interdiction de l'exploitation a été une victoire du peuple dans son combat contre l'industrie minière ».

M3M renforce la contestation sociale

L'exploitation minière à grande échelle est un problème récurrent aux Philippines. Cette exploitation s'accompagne souvent de pratiques illégales de la part des entreprises privées : accaparement de terres, corruption des politiques, intimidations et assassinats d'opposants, violations des droits de l'homme. C'est pourquoi M3M se bat pour le renforcement d'un mouvement social fort aux Philippines. Elle vise le renforcement de ses partenaires pour devenir un réel pouvoir de contestation capable de faire plier les politiques pour que la voix des opprimés soit enfin entendue.

Afin de faire pression sur le gouvernement de la province, Gabriela et plusieurs organisations de la région, telle que PAMALAKAYA (association de pêcheurs ), KADAMAY (communauté de pauvres), TUMANDOK (organisation défendant le droit des peuples indigènes) organisent des grands rassemblements pour protester devant la mairie chaque fois que l'administration communale se rassemble. Des formations ont été organisées par le représentant de M3M et Gabriela auprès des autres organisations. Ces formations ont eu pour but de renforcer les capacités des organisations alliées à combattre pour leurs droits et à faire entendre leurs voix.

Toutes ces actions ont payé, l'alliance a trouvé un allié du côté des politiques. Le gouverneur de la province de Capiz, Antonio del Rosario, a affirmé qu'il ne permettrait pas d'activité minière à Capiz malgré la levée du moratoire sur l'exploitation minière. Il dit ne pas être au courant de cette ordonnance.

Le conseil Roxas City a également voté une résolution contre la levée du moratoire pour des activités minières à grande échelle et l'exploration d'activités dans la province.

4613 views
M3M renforce les mouvements populaires dans la lutte contre l'exploitation minière aux Philippines | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.