BLOG

17/10

Des moments émouvants dans la préparation pour la rencontre "Buen Vivir y Salud"

Après à peine 10 jours en Équateur, voici déjà venu le temps d’accueillir les délégations internationales pour la rencontre « Buen Vivir y Salud ». 

Les thèmes abordés au cours de cette rencontre sont très variés, car la santé est affectée par tellement d’éléments!

Dès le week-end précédant la rencontre, nous organisons quelques activités pour les premiers arrivés. Des représentants d’Indonésie, du Cambodge et de Malaisie nous rejoignent donc pour la « Cicloaventura » organisée par la Fondation « Niño a niño » et une école de Cuenca. Cette promenadea réuni environ 350 enfants de la ville autour du thème de la santé, de l’usage adéquat des antibiotiques et de la résistance bactérienne. Nous avons ainsi accompagné cet énorme groupe d’enfants à travers les rue de Cuenca, ce qui n’est pas chose aisée avec le trafic et surtout les habitudes dans la conduite des équatoriens. Heureusement, tout s’est bien passé. L’aventure s’est terminée par des présentations de danses traditionnelles, des échanges de messages autour de la santé ; des antibiotiques ; du Buen Vivir et des bactéries.

Samedi, nous emmenons nos invités à découvrir deux villages de la région.  Le dimanche enfin, nous leur préparons un bon repas : le ceviche, qu’ils ont l’air d’apprécier. Pour cette dernière journée précédant la rencontre internationale en elle-même nous a rejoint Géraldine, de M3M. Ce fut l’occasion d’échanger autour du début de ce travail au sein de l’équipe comunicandoNOS, et surtout de passer un bon moment.

Lundi matin arrive très tôt, avec le stress des tâches à accomplir pour certains, de l’impatience pour d’autres. Je suis avec beaucoup d’intérêt d’une part l’organisation des événements, à laquelle je participe du mieux que je peux étant donné que je suis arrivée très tard dans l’équipe. Mon travail consiste donc à me mettre à disposition de tous. J’aide ainsi à faire des interviews de représentants d’Amérique Latine, à retranscrire certaines conférences, etc.

Mais je suis surtout engagée dans l’organisation des événements culturels de la rencontre. J’accompagne ainsi un groupe de chanteurs cubains « Cubanos en la red » dans ses déplacements dans la ville vers les lieux de présentations. J’ai ainsi l’occasion de les écouter plusieurs fois, et surtout de connaître des gens très sympathique, à l’accent très dur à saisir !

Les thèmes abordés au cours de cette rencontre sont très variés, car la santé est affectée par tellement d’éléments ! On parle ainsi du Dengue ; de la résistance bactérienne ; des exploitations minières et pétrolières et de leurs impacts sur la santé (santé sociale, environnementale, physique et mentale) ; de la pensée de médecins comme Salvador Allende, Ernesto Guevara et Eugenio Espejo ; de la nécessité de se décoloniser ; du parc YASUNI ITT qui est menacé d’exploitation pétrolière ; de l’impact de Monsanto en Argentine ; des actions concrètes pour la santé en Amérique Latine ; de la répression de la protestation sociale ; et de bien d’autres thèmes encore (je n’ai pas pu participer à toutes les conférences !).

Beaucoup des thèmes m’ont vraiment touché, mais celui de la répression particulièrement. Nous avons pu écouter des témoignages d’anciens prisonniers politiques équatoriens. Quand je dis anciens, je ne parle pas d’il y a plusieurs décennies, sinon de prisonniers politique de l’actuel gouvernement. Bien que leurs noms m’étaient connus, ainsi que leurs histoires, les voir nous parler de ce qu’ils ont vécus, de leurs luttes et de leurs espoirs toujours vivants, ce fut vraiment des moments très émouvants.

Nous avons ainsi accueilli Abigail Heras, une des 10 de Luluncoto comme on les connait ici, incarcérée pendant un an accusée de terrorisme ; et Marcelo Rivera, entre autres.

Toute l’assemblée, émue par leurs témoignages, les a applaudit longuement. Certaines personnes venant d’autres pays d’Amérique Latine ont également émis leurs sincères remerciements pour éclairer cette réalité vécue par les équatoriens, et ont lancé l’idée d’une campagne de solidarité internationale pour les prisonniers politiques en Équateur.

3060 views