Blogposts

ven, 21/10/2016

À Manille, l’une des maternités les plus accessibles est menacée par la privatisation. L’hôpital doit céder sa place à un centre commercial. Tandis que nos partenaires mènent campagne depuis plusieurs mois déjà, l’armée est subitement intervenue fin octobre pour confisquer le matériel médical et intimider les mouvements populaires. Mais ils ne se sont pas laissés faire.   

mar, 11/10/2016

Le 20 septembre, des actions ont eu lieu à Bruxelles contres les accords de libre échange entre l’Europe et les Etats-Unis & le Canada. C’est pourquoi le Groupe de Travail Déterminants sociaux de la Santé et la Plate-forme d’Action Santé et Solidarité ont décidé de mettre sur papier leur vision. Cet article mettra en avant l’impact négatif des accords sur la santé des populations dans le Sud.

ven, 07/10/2016

Blog de Max Vancauwengerghe

mar, 20/09/2016

Notre partenaire Philippin Advocates for Community Health et le représentant de M3M aux Philippines ont rejoint une mission d'enquête organisée par l'organisation nationale paysanne (KMP) afin d'enquêter sur les meurtres brutaux de quatre agriculteurs à l'intérieur d'une réserve militaire dans la ville de Laur à Nuevo Écija (Luzon Central) le 3 septembre dernier.

jeu, 15/09/2016

Pendant que le gouvernement philippin essaye de restreindre les activités destructrices des compagnies minières, les autorités provinciales de Capiz (sur l'île de Panay) ont levé l'interdiction de l'exploitation minière à grande échelle dans la province. Les mouvements locaux sociaux ne sont pas du même avis et lancent une contre-offensive.

jeu, 28/07/2016

Le 12 juillet, le parlement israélien a approuvé une loi controversée sur le financement des ONG. Cette loi oblige les ONG qui reçoivent la plus grande partie de leur financement de gouvernements étrangers de le déclarer officiellement.

mar, 12/07/2016

En 2015, j’ai visité le site minier d’OceanaGold à Didipio, sur l’île de Luzon aux Philippines. L’entreprise australienne était alors en train de creuser une mine à ciel ouvert depuis déjà deux ans, juste à côté du village de Didipio. Les habitants devaient faire face à de nombreux désagréments : l’eau avait été polluée, les nuisances sonores étaient régulières et les enfants du village souffraient d’asthme en raison de la pollution de l’air. La population ne s’était cependant pas laissée abattre et avait mis sur pied le mouvement SAPAKMMI. Ils ont récemment décidé de dresser une barricade, avec succès.

Pages

160382 views