05/03/18

Agir pour les enfants philippins victimes du scandale du vaccin

Le scandale du Dengvaxia est au coeur de l'actualité aux Philippines. Dengvaxia est le nom d'un vaccin contre la dengue, une maladie tropicale potentiellement mortelle. Malheureusement, le vaccin n'est pas non plus sans risques.
Pour faire des profits, ils étaient prêts à prendre de gros risques.

Les autorités philippines se sont aplaties devant le géant pharmaceutique Sanofi. En 2016, avant même d'avoir contrôlé tous les risques du vaccin, le gouvernement avait décidé de faire vacciner massivement les enfants à partir de 9 ans. Le vaccin est supposé sauver des vies mais en fait, il doit surtout étancher la soif de profits des actionnaires de Sanofi.

M3M a parlé avec Kat, responsable plaidoyer du Council for Health and Development (CHD). Kat sera en Belgique en mars pour apporter son témoignage sur le combat pour la santé publique aux Philippines.

Kat: “Le gouvernement philippin s'est adressé surtout aux populations pauvres qui se sont immédiatement inscrites pour la campagne de vaccination gratuite. Les écoles ont été obligées d'amener les enfants dans les centres de vaccination. Les parents ont reçu peu d'informations, on leur demandait juste de faire confiance au gouvernement et au groupe pharmaceutique.”

 

Le profit plutôt que la santé

Au bout de quelques mois, il est apparu que le vaccin était carrément dangereux. Des centaines de milliers d'enfants avaient déjà été vaccinés et un nombre inconnu d'entre eux en étaient morts. Il s'est avéré que l'ensemble du projet du gouvernement était une violation du protocole médical.

Kat du CHD a pu aussi avoir accès aux plans financiers de Sanofi. “Nous avons vu quels montants de bénéfices ils ont prévu pour 2018 et 2019 pour répondre aux attentes de leurs actionnaires. Pour réaliser ces chiffres, ils sont apparemment prêts à jouer gros avec la santé publique aux Philippines.”

Notre organisation partenaire CHD a tout de suite lancé une enquête et mobilisé son réseau et ses membres pour des actions. Ils ont manifesté devant le Ministère de la Santé et les bureaux de Sanofi dans la capitale philippine.

Des étudiants, des travailleurs de la santé et des parents d'enfants vaccinés sont descendus dans la rue pour exiger qu'on mette fin aux vaccinations, avec des slogans comme “Nos enfants ne sont pas des cobayes” et “notre santé est plus importante que le profit”. Avec succès, car les vaccinations ont été arrêtées en décembre 2017.

 

Mais pour CHD, cela ne suffit pas. “Les parents d'enfants qui ont eu le fameux vaccin ont peur et se méfient à présent de tous les vaccins. Les enseignants qui, sous la pression du gouvernement, ont amené leurs élèves dans les centres de vaccination, se sentent coupables”, raconte Kat. “Nous voulons que les familles des victimes reçoivent un dédommagement et que le gouvernement et les dirigeants de l'entreprise soient poursuivis en justice.”

Le lundi 10 février, CHD a donné une conférence de presse au cours de laquelle un toxicologue a apporté des preuves scientifiques de l'absence de sécurité du vaccin. “Pour poursuivre les démarches juridiques, nous devons faire encore des recherches complémentaires. Nous devons faire une liste des victimes et prouver que leurs symptômes ont été provoqués par le vaccin contre la dengue de Sanofi”, poursuit Kat.

“C'est pourquoi nous devons continuer à sensibiliser la population. Nous expliquons de façon simple ce qu'il en est et pourquoi il est important que les gens se fassent entendre. Mais ces recherches et cette communication coûtent du temps et de l'argent.”

 

Aidez les populations philippines à rester maîtres de leur santé

Vous souhaitez soutenir CHD dans sa lutte pour le droit à la santé ? Votre don aidera les Philippins à rester maîtres de leur santé. De sorte que la soif de profit des entreprises ne mette pas en jeu la santé de la population.

Un don de 40 euros permet à CHD d'organiser un débat dans le quartier sur les conséquences de la privatisation des soins de santé. Le débat est une première étape dans la réflexion commune sur les actions à entreprendre pour revendiquer leurs droits.

 

Faites un don

 

Ou devenez un allié de M3M, avec un don mensuel, vous permettez à M3M et à ses organisations partenaires telles que CHD de lutter d'une façon structurelle pour le droit à la santé.  En savoir plus

 

Qu'est-ce que la dengue?

La dengue est une maladie infectieuse causée par un virus. Dans différents pays tropicaux comme les Philippines, c'est une cause importante de décès, surtout chez les enfants. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une infection sans gravité mais il arrive qu'une maladie sérieuse se développe, sans possibilité de guérison.

Le virus est transmis d'homme à homme par un moustique. Le but premier de la prévention est donc d'empêcher la transmission. Etant donné que le nombre de cas de dengue augmente très rapidement au niveau mondial, la recherche d'un vaccin est une priorité pour les grandes firmes pharmaceutiques.

 

 Le scandale du Denguevaxia : une suite de mauvaises décisions depuis 2014

Plus sur ce sujet

04/04

Pour parler des différences entre différents systèmes de santé, rien de tel que d'inviter des acteurs de terrain pour expliquer concrètement quels sont les enjeux qui se cachent derrière leur g

09/03
En ces temps d’austérité, la privatisation des soins de santé est souvent présentée comme étant LA solution.
08/03
Durant la période autour de la journée mondiale de la santé, M3M se lève pour défendre les soins de santé publics, tant en Belgique que dans le Sud.
1872 views
Agir pour les enfants philippins victimes du scandale du vaccin | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.