15/11/17

3 bonnes idées pour défendre le droits des femmes le 25 novembre

Le samedi 25 novembre aura lieu la Journée internationale contre la violence envers les femmes. Des récits venus du Sud, #metoo ainsi que les récents témoignages repris dans les médias le prouvent : la lutte pour les droits des femmes est encore loin d'être terminée. Découvrez ici comment, le 25 novembre, vous pourrez faire entendre votre voix.
D'égalité entre hommes et femmes signifierait une amélioration de notre santé à tous

 

En 1999, les Nations unies décidaient de créer une Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, en souvenir de l'assassinat atroce, en 1960, des sœurs Mirabal, trois activistes politiques de la République dominicaine. Près de vingt ans plus tard, il est toujours dramatiquement nécessaire et pertinent de consacrer son attention à la violence envers les femmes.

 

Saviez-vous qu'au cours des douze derniers mois, une femme sur cinq à dû subir la violence physique ou sexuelle de son conjoint ? [1]  Et que, dans une relation ou dans le mariage, 52 % seulement des femmes des pays en voie de développement peuvent décider elles-mêmes d'avoir des échanges sexuels et de recourir à des moyens contraceptifs ? [2]

 

Ce 25 novembre, c'est dans le monde entier que des femmes et des hommes descendront dans la rue pour dénoncer la violence à l'égard des femmes.

 

3 bonnes idées de M3M pour vous insurger le 25 novembre contre la violence envers les femmes :

 

1. Stop à la violence contre les femmes​ – manifestation organisée par Mirabal

Mirabal est une coordination belge de plus de 60 associations qui s'engagent en faveur des droits des femmes. Elles organisent une manifestation à partir de 14 h, à la gare de Bruxelles-Nord. Vous y participez ? Dans ce cas, apportez une pièce de tissu rouge afin de consolider le fil rouge de la manifestation. => plus d'infos

 

2. Orange the World – Action internationale de UNiTE

Cette action des Nations unies invite à peindre en orange toutes les rues et places du monde entier le 25 novembre. Vous pouvez y participer vous-même en peignant ou décorant en couleur orange un bout de votre rue et en partageant une photo de la page Facebook de Say No – UNiTE 

 

3. Soutenez M3M dans sa lutte pour plus d'égalité entre hommes et femmes

Pour M3M, le genre fait partie intégrante de la lutte contre l'injustice sociale. Davantage d'égalité entre hommes et femmes signifierait une amélioration de notre santé à tous. Dans chaque pays partenaire, nous rendons cette lutte concrète.

  • Aux Philippines, nous travaillons avec GABRIELA, un réseau national d'organisations en faveur des droits des femmes. Elles mènent une lutte quotidienne pour plus d'égalité et contre la violence à l'égard des femmes.
  • Au Congo, notre partenaire Étoile du Sud a lancé le concept des « villages de genre ». Ainsi, ils contribuent à l'égalité et aux droits des femmes. 
  • En Palestine, nous renforçons les mouvements de jeunes qui s'engagent dans des campagnes contre la violence envers les femmes. Chaque jours, nos partenaires luttent pour défendre les droits des femmes en participant à divers réseaux et activités qui accroissent leur empowerment. 

Soutenez notre combat commun et faites un don : en ligne ou sur le compte n° BE15 0010 4517 8030 (communication : « don droits des femmes »).

 


Notes :

1. D'après une enquête des Nations unies effectuée entre 2005 et 2016 dans 87 pays, 19 % des femmes (entre 15 et 49 ans) ont subi la violence physique ou sexuelle de leur partenaire au cours des 12 derniers mois.

2. Ces chiffres s'appuient sur des données collectées en 2012 dans 45 pays, dont 43 des pays en voie de développement. 

2214 views