05/03/19

Comment le Centro Felix Varela met en oeuvre le plan climat de Cuba

Cuba, pays insulaire des Caraïbes, est plus qu'un autre sujet aux conséquences du réchauffement climatique. L'état cubain l'a bien compris et a mis en place une politique environnementale forte à travers un plan d'action ambitieux sur 100 ans. Le Centro Felix Varela, partenaire de Viva Salud et Cubanismo.be, participe activement au programme.

Un plan climat ambitieux

L'état cubain a amorcé un programme de lutte contre le changement climatique, connu sur le nom de « Tarea Vida »- qu'on peut traduire par « Plan pour la vie »-. Ce plan est basé sur des recherches à propos du changement climatique initiées par l'Académie de Sciences de Cuba en 1991. Les résultats et les recommandations de ce projet majeur sur la dangerosité et la vulnérabilité des côtes cubaines a mené à la création d'un plan qui repose sur des actions stratégiques, mises en place à travers 11 tâches spécifiques.Le Centro Felix Varela participe activement au programme. Son rôle consiste à développer des moyens d'actions qui permettent d'augmenter la perception des risques environnementaux des habitants cubains et leur niveau de connaissance générale sur le changement climatique. Il travaille également à renforcer le degré de participation de la population pour la lutte contre le changement climatique et à favoriser une culture qui encourage l'économie de l'utilisation d'eau.

Pour faire face au changement climatique, l'éducation environnementale et la conscientisation publique sont primordiaux. C'est pour cela que le Centro Felix Varela développe des actions d’éducation en utilisant,notamment, la méthode du « Green Mapping ».

Qu'est-ce que le « Green Mapping » ?

C'est une méthode unique, par laquelle les habitants cartographient eux-mêmes leurs ressources environnementales locales. Et ce, au sens littéral du terme ! Armés d'un plan et de symboles en papier découpés, ils partent à la reconnaissance de leur environnement immédiat. A chaque site ayant une valeur écologique, sociale ou culturelle correspond un symbole. Les gens apprennent ainsi à mieux connaître leur milieu de vie, à détecter les problèmes et à en chercher les solutions avec les autorités locales. Concrètement : un puits dont l'eau est polluée, une plaine de jeu qui doit être rénovée, la découverte d'un lopin de bois oublié et pourtant d'une grande richesse, un centre communautaire avec un terrain adjacent pouvant faire office de terrain de football... Leur slogan : 'si mapea con amor, tu barrio sera mejor', qui en français peut être traduit par : 'si tu fais le mapping de ton quartier avec cœur, il n'en sera que meilleur'. Le « Green Mapping » à Cuba est organisé en réseau national et coordonné par le Centro Felix Varela.

Des actions et résultats concrets

La formation aux problèmes liés aux changement climatique et à leur influence sur la vie est un objectif de l'ensemble du réseau. Cette formation a mené à la création de cartes de risques écologiques, qui ont permis de sensibiliser et d'informer les communautés et les autorités locales sur la vulnérabilité des territoires.

Un des risques principaux est celui de sécheresse. 71 % du territoire cubain souffre de sécheresse et 33 % de ce dernier, de sécheresse moyenne à extrème. Les réservoirs d'eau potable de la capitale La Havane ne sont en ce moment remplis qu'à 19 % de leur capacité.
 

Le Centro Felix Varela a favorisé la diffusion d'informations à un plus large publique au travers de supports audiovisuels, d'expositions et de conférences. De plus, des diagnostics ont pu être réalisés sur les infrastructures hydrauliques de différentes communautés. Ces diagnostics ont mené à des actions de réhabilitation concrètes. Comme par exemple, dans la municipalité de Venezuela fortement touché par la sécheresse, ils ont mis en place des réservoirs et distribué des filtres à eau pour pouvoir assurer un accès à l'eau à la population la plus vulnérable. L'autorité locale a également approuvé l'installation d'une station de traitement d'eau.

Grâce aux diagnostics, à la diffusion des connaissances et aux cartes, des actions concrètes ont pu être réalisées :

  • la formation de promoteurs de l'environnement ;

  • la promotion du recyclage et de l'utilisation rationnelle de l'eau;

  • la promotion de l’agroécologie ;

  • la mise en place d'ateliers sur la conservation de la nourriture ;

  • la non-utilisation de pesticides ;

  • la plantation de cultures résistantes aux situations environnementales défavorables ;

  • le nettoyage des plages, rivières & côtes et le reboisement, notamment des mangroves  ;

  • la réalisation d'une brochure sur les cyclones à destination des étudiants cubains.

 

Plus sur ce sujet

04/03
Qu’y a-t-il de commun entre les manifestants pour le climat, les Cubains et les œufs de Pâques ? C’est qu’ils contribuent tous à la lutte contre le changement climatique.
27/02
Jamais auparavant autant de gens n'étaient descendus dans la rue pour la justice climatique.
15/03
M3M et Cubanismo.be ont conclu l’année dernière un partenariat avec l’ONG cubaine Centro Felix Varela.
849 views