17/01/14

intal organise un weekend de formation sur le "Pouvoir et contre pouvoir"

Le 15 et 16 février, le mouvement de solidarité intal organise un weekend de formation sur le pouvoir et le contre-pouvoir. Cette formation a été élaborée avec l'aide de M3M qui vous conseille vivement de participer à ce weekend!

Les inscriptions se font via ce lien sur le site d'intal.

Voici le programme détaillé du weekend:

 

Objectif du weekend

Nous verrons comment les multinationales exercent leur pouvoir (à travers les médias, la guerre, le lobbying, etc. ) sur les gouvernements et la société dans son ensemble et pourquoi il est important de s'organiser pour exercer un contre-pouvoir.

 

Samedi 15 février : Pouvoir

09h - 09h45: Inscriptions et café

09h45: Introduction par André et Lars

10h - 12h: Session 1 (avec 15' de pause)

  • Construction de l'Europe (NL)  - Jo Cottenier de IMAST (salle 24)/ Gérard de Sélys (salle 21) : Bien que pratiquement inconnue du grand public, la Table ronde des industriels européens constitue depuis plus de dix ans l’une des principales forces de la scène politique européenne. La facilité d’accès de ce lobby aux politiciens les plus hauts placés lui a permis de participer à l’élaboration du programme de l’Union européenne et joue encore actuellement un rôle prédominant dans les décisions européennes. On y trouve Investor, AB, Bayer, BP, DaimlerChrysler, Ericsson, Fiat, Nestlé, Nokia, Petrofina, Philips, Renault, Shell, Siemens, Solvay, Total et Unilever. Soit les géants économiques ! Pour qui travaille alors réellement l'Union européenne ? Pour les citoyens ou pour un petit groupe d'industriels ? Session en français avec Gerard de Sélys, ancien journaliste et expert sur les questions européennes. La session en neerlandais sera donné par Jo Cottenier, chercheur chez IMAST.

  • Influence des médias (FR) - Simon De Beer (salle 23) : A travers le monde, beaucoup de médias appartiennent à des multinationales. Certaines parviennent à survivre grâce aux spots publicitaires mais sont alors influencés par les intérêts des multinationales. Souvent, les multinationales décident de ce qui sera couvert par l'actualité ou non. Les histoires peuvent être biaisées ou omises afin de ne pas nuire aux publicitaires ou aux propriétaires de multinationales. Existe-t-il réellement une liberté d'expression ? Session en français avec Simon de Beer, qui a collaboré à l'ouvrage 'Libye, OTAN et médiamensonges', édité par Investig'Action. (FR)

12h15 - 14h: Diner

14h - 16h: Session 2 (avec 15' de pause)

  • Contrôle interne de l'État (NL) - Raf Jespers de Progress Lawyers Network : Nous sommes constamment tenus à l'oeil. Gouvernements, entreprises, agences publicitaires nous surveillent et nous contrôlent tous les jours. Où, quand et à qui nous téléphonons, envoyons un sms ou un e-mail, quels sites web nous visitons au milieu de la nuit : tout cela est conservé dans d’immenses bases de données. Puce-RFID, caméras d’observation, satellites d’écoute, navigateurs web, scanners, kits ADN, logiciels espions... ; la vie quotidienne en est désormais infestée. Qui est derrière tout cela et dans quel but ? Session en néerlandais avec Raf Jespers, licencié en Histoire et avocat chez Progress Lawyers Network. Il est membre de l’Association internationale des juristes démocrates (AIJD) et de la Ligue de Droits de l’Homme. (NL)

 

  • Lobby européen (ENG) - David Cronin - Traduction vers le français : Bruxelles est la capitale de l’Union européenne et on estime qu’il existe entre 15.000 et 20.000 travailleurs pour environ 2.500 organisations de lobbying. Chaque jour, ces derniers contactent les dirigeants européens afin que leurs décisions aillent dans le sens des intérêts économiques de ces entreprises. Que se passe-t-il dans les coulisses des lobbies et qui dirige réellement l’Union européenne ? Session en anglais, traduit vers le français. David Cronin est un journaliste spécialisé dans la politique européenne. Il est l'auteur du livre « Corporate europe : how big business sets policies on food, climate, and war » et écrit pour de grands journaux comme The Guardian, Wall Street Journal Europe, European Voice, the Irish Times et Electronic Intifada.

 

  • De la diplomatie jusqu'à la guerre (NL - FR) - Marc Antoon de Intal : Avec l'appui du film « Confessions of an economic hit man », nous verrons comment de grandes multinationales ont conseillé la Banque Mondiale de prêter des milliards de dollars aux pays en développement et de les plonger dans une dette énorme qui sera payée par la suite par l'extraction de ressources naturelles, l'assistance militaire et le soutien politique. Nous verrons les tactiques utilisées pour faire pression sur les pays en développement afin qu'ils acceptent des termes qui nuisent au bien-être de la population. Les États-Unis et les multinationales travaillent ainsi de pair pour maintenir leur domination sur les affaires internationales et entraver le développement économique des pays étrangers tout en utilisant la cupidité et la corruption. Session en néerlandais et français avec Marc Antoon de Schrijver, membre actif de intal.

 

16h-16h30: Pause

16h30-18h: Conclusion par intal

18h30-20h: Souper

20h-22h: Discussions au bar

22h: fin

 

Dimanche 16 février : Contre-pouvoir

Comment pouvons-nous changer les rapports de force ? ORGANIZE!

Il n'y a pas que le pouvoir qui est bien organisé. Sans moyen financier, le peuple dispose d'une arme toute aussi importante : celle du nombre ! Des dizaines de luttes ont réussi à changer le cours de l'histoire ou du moins à l'influencer. Nous analyserons ensemble avec l'aide de spécialistes comment les peuples se sont organisés pour exercer un contre pouvoir et provoquer un changement.

A travers des expériences passées et actuelles, nous verrons pourquoi l'organisation est-elle importante pour exercer un contre pouvoir. Chaque orateur répondra à trois questions :

  • En quoi l'organisation d'un mouvement est-elle importante pour avoir un changement ?

  • Comment le mouvement s'est-il organisé ?

  • Y a-t-il eu des obstacles, des échecs et comment les avez-vous surmontés?

9h-9h45: Déjeuner

9h45-10h: Introduction par André et Lars

10h-12h: Exemples de contre-pouvoir/ Des victoires par l'organisation (avec 15' de pause)

  • Le mouvement national démocratique aux Philippines avec Angie Gonzales, Coordinator of the International Coalition for Human Rights in the Philippines. Session en anglais avec traduction vers le français.(FR)

  • Mouvement pacifiste contre les missiles nucléaires avec Pierre Galand, ancien sénateur belge et personnalité du monde associatif et de la coopération au développement belge. Pendant sa présidence de la Coordination Nationale d'Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), il rassembla, au début des années 1980, 300.000 manifestants dans les rues de Bruxelles en opposition à l’installation de missiles nucléaires en Belgique. (FR)

  • Mouvement de décolonisation au Vietnam avec Herman Dereymaeker. (NL)

  • Mouvement de solidarité avec le mouvement contre apartheid en Afrique du Sud, avec Ward Geens. (NL)

12-13h30: Diner

13h30- 15h30: Exemples de contre-pouvoir/ Des victoires par l'organisation (avec 15' de pause)

  • Un autre modèle d'État est possible : l'exemple de Cuba. Session en français avec Bruno Stas (FR) et Isabelle et Erwin (NL) du mouvement Iniciativa Cuba Socialista (ICS).

  • L'histoire du mouvement de femmes en Belgique: Avec Fotoula Ioannidis nous ferons un bond dans le passé du mouvement féministe et plus particulièrement lors de la deuxième vague de féminisme (années '70). Liberté, égalité et solidarité on disait... Une indépendance économique accrue en tant que femme et la contraception libre ne sont que quelques réalisations de cette bataille. Où en est-on aujourd'hui avec le droit des femmes  et l'action féministe? Fotoula est militante et pacifiste féministe, avec une expérience de 25 ans dans le mouvement de femmes. (FR) La session en NL sera donné par Lisa Wouters.

  • Le mouvement syndical en Belgique:  Le suffrage universel, la semaine de 38 heures, les congés payés, la sécurité sociale ... toutes ces réalisations ne viennent pas de nulle part mais sont le fruit d'intenses combats dans lesquels les syndicats ont joué le rôle principal. Étant les plus grandes organisations de la société civile, ils sont de plus dans la ligne de mire. Pour nous en dire plus à ce sujet, nous invitons Koen Dereymaeker de Jeunes CSC et délégué syndical à l'aéroport. (NL)

15h30-16h30: Conclusion

16h30-17h: Rangement et fin

6659 views
intal organise un weekend de formation sur le "Pouvoir et contre pouvoir" | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.