08/05/15

Jérusalem: Israël lie la vaccination d'écoliers palestiniens au terrorisme

Un centre qui organise la vaccination et des campagnes de prévention sanitaire pour des écoliers palestiniens à Jerusalem-Est vient d'être fermé pour un an par Israël.

Officiellement, Tel Aviv affirme que le centre soutiendrait des activités terroristes, sans montrer la moindre preuve. L'expulsion préalable du jeune activiste Daoud Al-Ghoul démontre qu'il s'agit d'une campagne orchestrée contre les jeunes et les travailleurs de la santé palestiniens à Jérusalem.

La vaccination n'est pas du terrorisme

Le centre n'a évidemment rien à faire avec le terrorisme. Le bureau appartient à l'organisation non-gouvernementale de santé palestinienne Health Work Committees, un partenaire de l'ONG belge Médecine pour le Tiers-Monde. Le bureau dirige un programme de prévention sanitaire dans 62 écoles palestiniennes à Jérusalem-Est. En plus du screening médical des élèves, le centre organise aussi la vaccination des jeunes. Un travail fondamental comme l'occupation israélien ne permet pas au Ministère de la Santé palestinien d'avoir accès aux écoles palestiniennes à Jérusalem. Les ordinateurs confisqués lors de la fermeture contiennent les données et les statistiques de ces campagnes. Si ce programme de vaccination est mis en péril, les conséquences pourraient être lourdes.

Des projets de développement en ligne de mire de Tel Aviv

Ce n'est pas sans raison que le programme de santé scolaire a pendant des années été financé par la Coopération au développement belge. Il s'agit d'un programme efficace et durable ayant un effet positif sur la santé publique. Les écoles palestiniennes dans la ville sont souvent surpeuplées et l'hygiène y laisse parfois à désirer. HWC organise la prévention entre autres en mettant sur pied des comités de santé scolaire qui peuvent gérer l'hygiène dans la cuisine, les toilettes et la cour de récréation. L'annulation de ces activités aurait un impact négatif immédiat sur la santé publique.

De plus en plus de projets de développement internationaux sont attaqués par l'occupation israélienne. En Cisjordanie, des bâtiments et des installations ayant comme but l'amélioration des conditions de vie des agriculteurs palestiniens sont régulièrement détruits.

Rendre la vie insupportable aux Palestiniens

A Jérusalem toute activité pour et par la communauté palestinienne dérange autrement plus Tel Aviv. En violation du droit international, Israël considère en effet tout Jérusalem, y compris la partie orientale de la ville où vit une majorité de Palestiniens, comme capitale indivisible de la nation juive. Afin d'atteindre cet objectif, Israël favorise l'expulsion des Palestiniens de Jérusalem. Une des façons d'y arriver est de rendre leur vie au sein de la ville insupportable. Le “crime” véritable de HWC aux yeux d'Israël est donc surtout que l'organisation se bat pour les droits des Palestiniens, y compris les plus jeunes, à Jérusalem.

HWC n'a pas l'intention de s'incliner face à cette décision arbitraire et se battra pour continuer son programme de santé scolaire. Ils en appellent toutefois aussi à la solidarité internationale contre cette politique israélienne.

9379 views