12/02/14

"La commercialisation nuit gravement a la santé"

Le 7 Février a démarré la campagne du Réseau européen contre de la privatisation et de la commercialisation des soins de Santé et de la Protection sociale. M3M était là.
La victoire de la "Marea Blanca" espagnole contre la privatisation est un exemple pour le reste de l'Europe.

11 délégations de différents pays européens ont donné le 7 Février le signal de départ d'une campagne menée par le Réseau européen contre la privatisation et de la commercialisation des soins de Santé et de la Protection sociale. Lors de la conférence qui a suivi des revendications concrètes pour les élections au Parlement européen le 25 mai 2014 ont été présentés. M3M qui lutte avec ses partenaires entre autre aux Philippines contre les privatisations a participé.

La protection sociale comme patrimoine mondial

"La commercialization nuit gravement à la santé ": avec ceslogan les délégations ont interpellé leur ambassade à Bruxelles pour y déposer un manifeste pour la protection sociale. En outre, on a présenté aussi le manifeste au Premier ministre belge Elio Di Rupo. Les délégations sont allés ensemble au siège de l'UNESCO pour introduire une demande pour reconnaitre comme patrimoine mondial les systèmes de santé universels et accessibles et la protection sociale publique. L’UNESCO a accusé réception de la demande. La manifestation s'est ensuite rendu au siège de la Commission européenne, où les représentants des différents pays européens a soumis le manifeste en demandant une réponse des commissaires européens Bamier, Andor et Borg.

privatisations dramatiques

Lors d'une conférence de presse les différents délégués ont expliqué le danger de la commercialisation des services essentiels comme la santé et la protection sociale . Des exemples poignants sont venus de l'Europe du Sud . Sofia Tzitzikou , une phamacienne grecque qui se bat pour la santé sexuelle et reproductive, a déclaré que les femmes en Grèce sont en train de payer une moyenne de 200 à 300 euros pour un avortement , ce qui fait que beaucoup de femmes grecques ont maintenant recours à des méthodes illégales dangereuses . Les femmes grècques ne peuvent souvent pas se permettre d’accoucher dans un milieu hôpitalier, ce qui coûte de 700 à 1400 euros. Pour les migrants , ce coût est même doublé. La Belgique n’échappe pas non plus à la commercialisation . Là où auparavant seule la cuisine et l’entretien dans les hôpitaux a été privatisée, on veut maintenant externalisent aussi des parties du secteur des soins proprement dites, comme la stérilisation , explique Johan Fobelets , représentant du syndicat d’appointés LBC- NVK et membre de la Plateforme belge pour la santé et la solidarité .

Points d’action concretes

Après l'action a eu lieu la 6e Conférence du «Réseau européen contre la marchandisation et la privatisation des soins de santé et la protection sociale». Lors de la conférence des alternatives possibles ont été proposées pour les politiques néolibérales de l'Union européenne.

Pendant la campagne, du 8 Février au 25 mai le réseau appele à une diffusion massive du Manifeste.

• Une attention particulière pour les travailleurs de la santé, qui subissent les conséquences de la commercialisation et de la privatisation des soins de santé de première main.

• Visualisation de la campagne internationale à l’occasion de la Journée internationale de la femme (8 Mars) et la fête du Travail (1er mai).

• Inviter les candidats de aux élections européennes à réagir au Manifeste à l’occasion des débats publics au cours de la campagne électorale.

• Résister à un accord de libre-échange transatlantique (TTIP), qui constitue une menace pour la santé et la protection sociale.

• Extension du réseau à un nombre maximum de pays et d'organisations qui remettent en question la privatisation grâce à la mobilisation d'un mouvement social.

La victoire du mouvement espagnol "Marea Blanca" contre la privatisation de six hôpitaux à Madrid avec le slogan "Notre santé n'est pas à vendre!" est un exemple pour le reste de l'Europe. Seule une forte mobilisation des mouvements sociaux peut gagner sur la frénésie des multinationales, des produits pharmaceutiques et les assurances privées.

6793 views
"La commercialisation nuit gravement a la santé" | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.