02/02/16

La santé en Palestine, cela passe aussi par les transports en commun, l'éducation et l'agriculture

M3M le clame haut et fort: « La santé est en premier lieu définie par des facteurs sociaux, économiques et politiques ». Les organisations sociales palestiniennes l'ont bien compris. Elles ont réfléchi à des solutions pour améliorer, au quotidien, l'accès à la santé des communautés de Cisjordanie et de Jérusalem-Est.
Je réalise les opportunités qu'offre une collaboration entre les organisations de différents secteurs pour promouvoir la santé

Health Work Committees (HWC), un partenaire palestinien de M3M, a réuni cet hiver des organisations sociales de tous horizons: comités de femmes, associations d'étudiants, ou encore des centres culturels. L'objectif, soutenu par M3M, était en effet de montrer l'importance d'une collaboration entre les différents secteurs pour améliorer la santé communautaire palestinienne, en abordant notamment les thèmes suivants:

Des soins accessibles pour tous

Beaucoup de Palestiniens, particulièrement les plus faibles d'entre eux, ne peuvent pas se rendre aux différents centres de santé à cause de lacunes des transports en commun. Les organisations sociales palestiniennes veulent donc développer des moyens de transports publics qui répondent aux besoins de tous.

L'éducation contre le mariage de jeunes adolescents

Dans la société palestinienne, il n'est pas rare que de jeunes adolescents se marient et que des mariages soient consanguins. Face à ces phénomènes, il est important d'avertir les communautés des conséquences négatives de ces mariages précoces, particulièrement pour les femmes. C'est pourquoi, les organisations sociales ont mis en avant l'importance de la sensibilisation et de l'éducation auprès des jeunes et des parents.

L'abus de produits chimiques

De nombreux produits chimiques pour améliorer les cultures sont utilisés en Palestine. Ces produits sont, d'une part, dangereux pour la santé et, d'autre part, ils attirent des insectes, favorisant ainsi la transmission de maladies. Afin de protéger la santé des communautés, les fermiers doivent être sensibilisés aux dangers des produits chimiques. De plus, grâce à l'avertissement des organisations sociales, les ministères palestiniens de la santé et de l'agriculture ont le projet de mettre en place des stratégies telle que la distribution d'uniformes spéciaux pour protéger les fermiers.

La rencontre des organisations civiles palestiniennes au sujet des déterminants de la santé – particulièrement les transports publics, l'éducation et l'agriculture – a porté ses fruits: «J'ai maintenant une compréhension globale de la santé, y compris sa définition et ses déterminants. Je réalise les opportunités qu'offre une collaboration entre les organisations de différents secteurs pour promouvoir la santé» conclut un participant.

 

 

4432 views