09/10/18

Les comités de santé d'Etoile du Sud et du CODIC luttent contre le virus Ebola au Nord-Kivu

Misère, faim, maladie, guerre – voilà les ingrédients d’un cocktail mortel dans l’Est du Congo. Peut-être avez-vous entendu parler du virus Ebola qui fait des victimes par centaines dans cette région? Heureusement, les organisations locales sont là, entre autres les comités de santé de nos partenaires Etoile du Sud (EDS) et CODIC.
Traiter les causes premières du problème et mobiliser la population : c'est la mission de nos partenaires EDS et CODIC.

Ebola est une maladie virale et contagieuse qui provoque la mort en seulement quelques jours. Les malades se vident littéralement de leur sang, jusqu’à en mourir. Heureusement, cette maladie est rare mais au Congo elle réapparaît régulièrement. La misère et la faim créent des conditions favorables à la diffusion du virus. Dans l’Est du Congo, le conflit armé persistant complique encore plus la situation car il menace l’aide médicale même.

 

Depuis mai 2018, l'épidémie d'Ebola a éclaté dans le Nord-Kivu et, au cours de la même période il y a une deuxième vague de l'épidémie qui s'est déclarée de l'autre côté du pays, dans la province de l'Equateur. Les épidémiologues examinent actuellement la transmission de la maladie et les causes possibles. Cependant, le lien entre le Nord-Kivu et l'Equateur n'est pas exclu. En bref, on ne sait pas exactement comment et où l’épidémie est apparue. Ce manque de clarté concernant la propagation du virus Ebola au Congo a ouvert la voie aux rumeurs. Les opposants et diverses sectes religieuses ont lancé une campagne d'agitation. Ebola serait soit-disant une stratégie gouvernementale, que le gouvernement utilise pour alimenter le conflit au Nord-Kivu et rendre la réalisaiton des élections impossibles. Selon les opposants, les vaccinations seraient elles-mêmes déjà infectées par le virus Ebola. En conséquence, de nombreux adultes et enfants fuient les actions de vaccination mises en œuvre par les acteurs humanitaires. Pendant ce temps, de nombreuses organisations de la société civile et le gouvernement ont pris des initiatives pour sensibiliser la population à la réalité du virus Ebola. L'évêque de Butembo-Beni, a vivement critiqué la politique d'agitation et a appelé la population à accueillir les vaccinations en se laissant lui-même vacciner. Il a organisé une formation de sensibilisation pour que les prêtres du diocèse de Beni-Butembo puissent a leurs tour diffuser leur message au sein de leurs paroisses. Nos partenaires ont également organisé des actions pour faire face à l’Ebola.

 

Coopération avec le gouvernement provincial du Nord-Kivu

 

Après le début de l'épidémie d'Ebola, nos partenaires ont été impliqués dans le regroupement 'santé' de la province du Nord-Kivu. Notre partenaire EDS à Goma a été invité par le ministre de la Santé de la province à faire partie d'un comité chargé de diffuser les informations sur la lutte contre l’Ebola de manière coordonnée. Le gouvernement a lancé neuf mesures contre le virus Ebola, y compris la surveillance de l'épidémie, la surveillance des postes frontaliers provinciaux et nationaux, des mesures de prévention, la vaccination, l'assistance psychosociale, la sensibilisation psychosociale, la mise en place de trois centres pour le traitement du virus Ebola, la gratuité des soins dans toute la zone en proie à l'Ebola et le déplacement de tout le matériel dans la zone de santé de Mangina, où le premier cas d'Ebola a été diagnostiqué. Nos partenaires se forment par le biais du regroupement santé pour mener des actions dans le cadre de la prévention et de la sensibilisation psychosociale.

 

Attaquer le problème à la racine
 

Traiter les causes premières du problème et engager la population : c'est la mission de nos partenaires EDS et CODIC. EDS tente de sensibiliser la population à l'existence de l’Ebola, à prendre les mesures d'hygiène nécessaires et préventives et à faire en sorte que les actions de vaccination puissent être faites par les acteurs humanitaires. Dans la pratique, les militants des comités de santé populaire de notre partenaire EDS sensibilisent les communautés de Beni, Butembo et Goma aux dangers sanitaires et sociaux du virus Ebola.

Grâce aux comités de santé ancrés et proches de la population, EDS et le CODIC ont déjà réalisé plusieurs actions dans de nombreuses écoles et comités de santé populaire du Nord-Kivu pour lutter contre le virus Ebola.

 

À Beni, la dynamique des enfants d'EDS a pris l'initiative, sous la direction du

comité de santé populaire, de sensibiliser les écoles à la lutte contre le virus Ebola. Les parents avaient demandé à leurs enfants d'éviter les acteurs humanitaires et qu’ils devaient refuser d'être vaccinés. C'est pourquoi la dynamique des enfants a commencé par expliquer à leurs pairs dans plusieurs écoles de Beni les mesures d'hygiène à prendre contre le virus Ebola.

 

À Butembo, la dynamique des jeunes dans le comité local de santé populaire s'est également engagée à lutter contre le virus Ebola. Ils ont expliqué les dangers, donné de l'eau chlorée, du savon et des désinfectants aux écoles pour que les élèves se lavent les mains régulièrement. Les enseignants ont déjà assuré le suivi des mesures d'hygiène.

 

À Goma, les trois comités de santé populaire ont été formés pour mener une campagne d'information sur l'ebola et pour sensibiliser la population aux dangers et à la nécessité de prendre des mesures préventives. EDS a également fait un don de savon, chlore, bidon vides et désinfectants à la division provinciale de la santé du Nord-Kivu.

 

Une approche de bas en haut

 

Avec les acteurs de la santé provinciaux et nationaux, nos partenaires veulent mettre en œuvre une politique par et pour la communauté. La question centrale que posent nos partenaires est de savoir comment ils peuvent soutenir les actions du gouvernement et des acteurs humanitaires auprès de et avec la population.

Le CODIC s'efforce de sensibiliser les organisations de santé au besoin de participation et d'implication de la population en organisant des formations pour les organisations de santé locales qui luttent contre Ebola. EDS recense les réactions et perceptions de la population sur l'Ebola en la mobilisant à travers les comités de santé populaire. Les partenaires formuleront ensemble des recommandations contre le développement du virus Ebola dans le regroupement 'santé'.

 

En bref, nos partenaires s'efforcent pour l’appropriation de la riposte de l’ebola, de participer davantage au débat sur le virus Ebola et tentent de faire le lien entre la population d'une part et les organisations humanitaires et les autorités locales d'autre part.

450 views
Les comités de santé d'Etoile du Sud et du CODIC luttent contre le virus Ebola au Nord-Kivu | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.