14/07/15

M3M à LaSemo: Les festivaliers s'engagent contre le libre-échange et le changement climatique

Du 10 au 12 juillet 2015, M3M tenait un stand avec intal au Festival LaSemo pour lancer sa campagne “Free the climate, not the market” avec laquelle nous voulons dénoncer l'impact négatif que les accords de libre-échange ont sur le changement climatique, et sensibiliser les festivaliers à ce sujet.

Avec le TTIP qui est en train d'être négocié, de plus en plus de citoyens sont conscients des impacts négatifs que cet accord de libre-échange pourrait avoir sur notre quotidien. Diminution de l'accès aux soins de santé et à l'éducation, détérioration de nos conditions de travail, destruction de notre environnement, baisse de la qualité de notre alimentation, etc. sont autant de raisons qui ont poussé plus de 2 millions de citoyens européens à rejeter cet accord.

Mais les conséquences négatives que nous dénonçons dans le TTIP et dont nous ne voulons pas sont déjà une triste réalité dans les pays du Sud avec lesquels l'Union européenne ne cesse de conclure des accords de libre-échange. Grâce à ces accords, les multinationales européennes s'installent plus facilement dans ces pays et exploitent leurs ressources naturelles et leur main d’œuvre bon marché. Ne cherchant que le profit, ces entreprises pillent et détruisent l'environnement ce qui accentue le changement climatique.

C'est ce que nous avons voulu dénoncer pendant ces trois jours lors du Festival LaSemo. Ainsi, les festivaliers avaient l'opportunité de peindre leur « Sac'tiviste » avec des slogans chocs contre les accords de libre-échange et le changement climatique. Une activité qui nous a permis de parler plus en profondeur du travail de M3M et d'intal au quotidien et de l'importance de s'engager pour le climat et un commerce juste. Des centaines de festivaliers réceptifs à notre discours nous ont montré leur engagement en rejoignant le mouvement intal, en créant leur sac'tiviste et en laissant leur email pour être tenu informé de notre lutte contre le libre-échange et le changement climatique.

A l'intérieur du Forum AgitaTerre, c'est avec les autres associations belges que nous avons créé des liens. Nous avons d'ailleurs organisé un débat mouvant avec l'ONG Quinoa sur les formes d'engagement et plus particulièrement sur la désobéissance civile. Nous avons, lors d'un autre débat, dénoncé les impacts désastreux que le TTIP pourrait avoir sur la santé. A la fin de ce débat, le Forum AgitaTerre a déclaré le Festival LaSemo hors Zone TTIP.

Plus qu'un festival pour s'amuser, LaSemo nous a permis de faire passer notre message auprès des festivaliers, de susciter l'intérêt et l'engagement de certains d'entre eux et de créer de nouveaux liens avec des associations belges qui partagent les mêmes valeurs que nous.

N'hésitez pas à voir les photos du Festival ICI

 

7832 views