20/03/14

M3M et les citoyens tournent leur dos aux gouvernements et exigent une révolution énergétique

M3M en collaboration avec d'autres organisations comme Friends of the Earth Europe a manifesté contre le peu d'engagements de la part de l'Union européenne pour combattre les changements climatiques. Voici le communiqué de presse des organisations participantes qui expriment bien notre position sur la question!

Bruxelles, Jeudi 20 mars - Les plans de l'Europe pour répondre à ses besoins énergétiques dans la prochaine décennie et au-delà sont sales et dangereux et servent les intérêts des grosses entreprises plutôt que ceux de la population. Les militants dénoncent cela aujourd'hui!

Aujourd'hui et demain a lieu un sommet de deux jours à Bruxelles où, pour la première fois, les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne discuteront du « paquet 2030 » concernant les plans pour lutter contre le changement climatique et répondre aux besoins d'énergie.

Des centaines de personnes devraient se rassembler aujourd'hui en dehors de la réunion pour exprimer leur frustration et demander un avenir énergétique propre qui place l'homme au centre.

Le paquet débattu n'est pas en accord avec la science du climat ou la justice climatique et ne réduira pas la dépendance de l'Europe face aux énergies polluantes comme le charbon et le gaz de schiste. Selon les plans, l'UE s'engagerait à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici 2030 (par rapport aux niveaux de 1990). Jusqu'à maintenant, aucun objectif contraignant à l'échelle nationale pour augmenter les énergies renouvelables ou pour réduire la consommation d'énergie n'est fixé. Cela équivaut à un ralentissement des réductions d'émissions par rapport aux objectifs fixés pour 2020.

Les organisateurs de la manifestation sont d'accord pour dire que les émissions doivent être réduites d'au moins 60% d'ici 2030 et qu'il doit y avoir des objectifs contraignants pour réduire la consommation d'énergie d'au moins 50% et d'augmenter la part des énergies renouvelables à au moins 45% .

En outre, l'Union européenne doit fournir un soutien financier pour l'adaptation et l'atténuation des conséquences des changements climatiques dans les pays en développement. Seule une action de cette envergure entraînera la transition énergétique nécessaire pour éviter les pires conséquences du changement climatique.

Sonja Meister , coordinatrice de la justice climatique et de l'énergie chez Friends of the Earth Europe , a déclaré: «Les gens sont fatigués de l' incapacité et de la réticence des gouvernements à transformer notre système énergétique . Les responsables politiques européens doivent mettre fin à notre dépendance aux combustibles fossiles et cesser d'être redevables aux grandes entreprises polluantes . La transition vers un avenir énergétique propre peut commencer avec trois objectifs contraignants de réduction des émissions , de réduction de la consommation d'énergie , et de l'augmentation de l'énergie renouvelable pour tous les pays de l'UE à l'horizon 2030 " .

Dirk Vansintjan , de Ecopower , et président de la fédération des coopératives d'énergie renouvelable REScoop.eu , a déclaré: « Tous les citoyens de toute l'Europe investissent dans la transition énergétique . Ils sont en train d'isoler leurs maisons et d'installer des panneaux photovoltaïques et des chauffe-eau solaires; ensemble avec leurs voisins , ils commencent à mettre en place des grands projets communautaires d'énergie. Plus de 2000 COOPératives de sources d'énergie renouvelable existent déjà . Les gouvernements n'ont pas d'autre choix que de suivre les citoyens qui prennent le contrôle de leur avenir énergétique " .

Un rapport de Friends of the Europe et de Corporate Europe Observatory publié hier montre l'importance de la relation étroite entre les fonctionnaires de la Commission européenne et les lobbyistes d'entreprise [1]. Il détaille les tactiques utilisées par les entreprises de combustibles fossiles et l'industrie lourde pour convaincre les plus hauts dirigeants politiques de l'UE de faire passer les volontés des entreprises avant celles exigées par la science et les principes de la justice climatique.

Partout en Europe les gens sont déjà impliqués dans la création d'énergie propre, appartenant à la communauté. Les projets énergétiques communautaires existent sous de nombreuses formes à travers l'Europe - des villages solaires en Espagne, aux parcs éoliens coopératifs en Belgique, en passant par des plans d'épargne d'énergie communautaires en République tchèque - mais ils ont besoin davantage d'attention politique et de soutien pour réaliser leur potentiel.

Vous pouvez visionner la video de la manifestation!

3954 views