07/12/18

Thérèse retourne au Congo pour Viva Salud

Il y a une semaine, nous avons accueilli une nouvelle collègue chez Viva Salud. Thérèse Kilensele Muwele reprendra dès janvier la coordination de notre buraau local à Kinshasa. Elle y travaillera avec nos partenaires Etoile du Sud et le CODIC. Elle remplace Lies Busselen qui s'envole vers de nouvelles aventures mais qui restera proche de Viva Salud à travers son engagement pour le travail de mouvement en Belgique et au Congo.
Il faut continuer à être optimiste et à ne pas douter de l'objectif final : changer la société et participer à la construction d'un meilleur système. Ensemble, nous y arriverons.

Tu pars bientôt à Kinshasa pour y vivre et y travailler. Qu'est-ce qui t'a convaincue ?

Thérèse : « Je suis d'origine congolaise et j'ai longtemps vécu au pays. Je suis ensuite partie m'installer en Belgique pour mes études et mon doctorat sur la gestion de l'environnement.

Lorsque j'habitais au Congo, j'ai été témoin de nombreuses inégalités vécues par ma famille et mon entourage. Cela a complètement changé ma façon de voir les choses et a forgé ma conscientisation du monde qui m'entoure.

Je veux contribuer à modifier le système actuel qui engendre trop d’inégalités entre les être humains, que ce soit au Congo, en Belgique ou ailleurs dans le monde. Travailler pour Viva Salud et avec nos partenaires va me permettre d'être active et de participer à la lutte pour une société plus juste et égalitaire. »

Est-ce que tu connaissais déjà Viva Salud? Qu'est-ce qui t'as attiré ?

Thérèse : « Pour être honnête, non [rire]. Lorsque j'ai vu l'offre, j'ai jeté un coup d’œil sur le site internet et j'ai tout de suite accroché avec la vision et la mission de Viva Salud.

Comme je l'ai mentionné, je me suis spécialisée en gestion de l'environnement. C'est un déterminant social de la santé car il impacte le bien-être et la bonne santé des hommes, femmes et enfants à travers le monde. En commençant mes études, je voulais changer la société et agir sur les causes des inégalités.

Avec Viva Salud, je vais travailler à faire de cet objectif une réalité. »

Comment vois-tu ton rôle en tant que représentante de Viva Salud au Congo?

Thérèse : « Je ne viens pas pour imposer au Sud une vision apprise au Nord. Bien au contraire, je me vois comme une actrice de changement aux côtés de nos partenaires et des communautés. Je vais appuyer et renforcer Etoile Du Sud et Codic dans leur stratégie de l'approche basée sur les droits et leurs méthodes de travail auprès des communautés afin que ces dernières s'organisent et revendiquent leurs droits et les changements qu'elles aimeraient voir apparaître dans la société congolaise. »

Ce sera un vrai défi. Qu'est-ce qui te motivera quand tu rencontreras des difficultés?

Thérèse : « Ce ne sera pas facile mais la vie n'est pas facile. Il faut continuer à être optimiste et à ne pas douter de l'objectif final : changer la société et participer à la construction d'un meilleur système. Ensemble, nous y arriverons. »

Est-ce que tu as un petit message à partager avec les gens qui soutiennent Viva Salud et les partenaires au Congo ?

Thérèse : « Je les encourage à continuer à nous soutenir, par tous les moyens à leur portée. Que ce soit à travers la mobilisation au sein de mouvements en Belgique ou par un soutien financier régulier, tout geste a de la valeur et nous permettra de construire ensemble les changements que nous voulons. »

 

410 views
Thérèse retourne au Congo pour Viva Salud | Viva Salud

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.