10/12/15

Une victoire forte pour nos partenaires philippins

Chaque jour, au moins 500 patients attendent dans les couloirs de l'hôpital orthopédique à Quezon City. C’est le seul hôpital public aux Philippines, où les personnes atteintes de fractures complexes peuvent s’adresser. Les médicaments et les traitements sont gratuits. Mais cela pourrait bientôt changer, le gouvernement veut privatiser les hôpitaux.
C'est impressionnant de voir ce que ces organisations parviennent à faire avec si peu de moyens

Le gouvernement veut attirer des investisseurs privés afin de dépenser moins d'argent public dans les soins de santé. De cette façon, ils veulent créer plus d'emplois, et le gouvernement espère réaliser ainsi des soins de santé plus «efficaces». Mais les investisseurs privés s’intéressent uniquement au profit, et ne répondront pas vite aux besoins des pauvres.
L'Hôpital orthopédique aussi est sur la liste des 72 hôpitaux que le gouvernement veut transférer au secteur privé. À l'heure actuelle, il ya dans cet hôpital 562 lits pour les patients dans le besoin. Dans l'hôpital privatisé ce nombre tomberait à 70 lits. Les conséquences de cette privatisation sont claires: seuls ceux qui ont de l'argent pourront encore se faire soigner.

Il est temps d'agir!

Nos organisations partenaires philippins ne sont pas d'accord avec ces plans. Depuis que le gouvernement a annoncé le projet en 2013, ils ont organisé différentes actions. Ainsi ils sont allés avec d'autres groupes de santé, les professionnels, les étudiants, le personnel et les membres de la famille des patients à la Cour suprême où ils ont tenu une veillée aux chandelles pour protester contre les plans de privatisation. Nos organisations partenaires ont publié une étude dans laquelle ils ont donné la preuve des nombreux effets néfastes de la privatisation des soins de santé.

Une belle victoire

Lien Mertens, étudiante en médecine à Louvain, a fait un stage dans les hôpitaux Philippins, et elle a vu le travail de nos partenaires: «C'est impressionnant de voir ce que ces organisations arrivent à faire avec si peu de moyens. Je traitais les patients mais avec leurs actions, c'est tout le système de santé qui est amélioré".

La campagne porte ses fruits, car ils ont eu leur première victoire! Megawide, la multinationale qui était sur le point de prendre le relais de l'hôpital, a déclaré que le projet était abandonné.

Cette victoire prouve que si les patients, le personnel hospitalier et les organisations populaires s'opposent ensemble à la privatisation, cela a une influence. La lutte continue. Nos partenaires continuent de lutter pour le droit à la santé pour tous les Philippins.

 

4087 views