Stratégie

Des enfants qui vont au lit l’estomac vide, des mères qui meurent lors de l'accouchement, des gens qui se tuent  littéralement au travail… cela devrait être inconcevable depuis bien longtemps.

La santé est un droit fondamental mais, pour des millions d’humains dans le Sud, ce droit est menacé par la pauvreté, l’inégalité, l’exploitation, les violations des droits de l’homme ou la guerre. 

Ne pas s'attaquer qu'aux symptômes

La santé, c’est bien plus que des médecins et des médicaments. Les conditions de vie dans les bidonvilles de Manille, le blocus économique de Cuba, l’occupation de la Palestine, l’exploitation minière à grande échelle en Amérique latine, les conditions de travail dans les filiales locales des multinationales, la politique commerciale agressive de l’Union européenne, les retombées du changement climatique… Tout cela exerce une influence sur la santé.

Une bonne santé pour tous est donc bien souvent une question de justice sociale et de relations internationales fondées sur les principes d'égalité.

Un changement qui vient d’en bas

Nos partenaires travaillent avec des habitants de quartiers défavorisés, des paysans et des ouvriers pauvres. La santé et le développement sont le résultat d'un travail à la base. Les gens s’organisent au sein de mouvements sociaux. Ensemble, ils sont plus forts et ils peuvent faire valoir leurs droits. Les mouvements sociaux sont les leviers du changement.


 

La santé, un droit

La santé est reconnue internationalement comme un Droit de l’Homme. Ce droit est inscrit dans la Constitution de deux pays sur trois. Et pourtant, la réalité reste toute autre pour des milliards de personnes sur la planète. Le droit à la santé reste lettre morte.

En savoir plus

Des conditions de vie saines

Tout le monde connait l’importance de la nourriture, d’un toit sous lequel s’abriter, de l’hygiène et leur influence sur la santé. Et pourtant, quand on parle du tiers monde, on sort régulièrement l’argument qu’il y a un manque de docteurs, de médicaments et d’hôpitaux. Toutefois la raison réelle de ces conditions de vie malsaines est l’injustice sociale.

En savoir plus

Les mouvements sociaux

Pauvreté, exploitation, oppression, guerre…Aucun médicament ne peut aider contre ces malheurs. Pour combattre ceux-ci, il faut renverser les pouvoirs illégitimes. Là où les populations réussissent à s’organiser et à se battre pour leurs droits, les conditions de vies en sont réellement améliorées.

En savoir plus

La justice sociale

Une autre vision est possible. Cuba en est un exemple. L’Etat y gère un pouvoir qui va à l’encontre du dictat des multinationales, tire les ficelles de l’économie et garantit à tous un niveau de vie acceptable. Personne n’y est extrêmement riche, mais il n’y a pas non plus d’extrême pauvreté comme dans la plupart des pays environnants. Le niveau de santé y est donc également exceptionnellement bon. En un mot: Dans les pays choisissant des comportements de justice sociale et de développement souverain, il se passe des choses merveilleuses.

En savoir plus

16445 views